La croissance thaïlandaise à son plus bas niveau en quatre ans

    Les prévisions de croissance pour l'année 2019 sont revues à la baisse alors que la croissance thaïlandaise affiche sa plus mauvaise performance depuis quatre ans au premier trimestre

    La Thaïlande, deuxième économie de l’ASEAN, a enregistré une croissance de 2,8% au premier trimestre par rapport à l’année précédente – la plus faible depuis 2014.

    Croissance du PIB de 2,8% au premier trimestre

    L’agence de planification publique a communiqué mardi les données de janvier à mars : au cours du premier trimestre, l’économie thaïlandaise a connu sa plus faible croissance depuis plus de quatre  ans.

    Les prévisions de croissance pour 2019 ont été réduites entre 3,3% et 3,5% par rapport à la fourchette de 3,5 à 4,5% annoncée en février.

    Le conseil national de développement économique et social (NESDC) a revu à la baisse ses perspectives de croissance des exportations thaïlandaises – représentant deux tiers de l’économie et principal moteur de la croissance – de 4,1% à 2,2% pour 2019. Si en 2018 la croissance des exportations était de 7,2%, elle a chuté à 3,6% au premier trimestre de cette année.

    La croissance du PIB en Thaïlande
    Infogram

    Toutes les principales économies de l’Asie du Sud-Est ont enregistré une croissance annuelle plus lente au premier trimestre comparé à celle de 2018, notamment à cause de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et du ralentissement de la croissance mondiale.

    L’incertitude politique, première cause du ralentissement

    La dégradation des perspectives de croissance est en partie due à la montée des tensions commerciales mondiales et à l’incertitude politique persistante dans le pays, alors que les partis politiques tentent toujours de former un nouveau gouvernement après les élections du 24 mars.

    Le ralentissement de la croissance du tourisme et l’endettement élevé des ménages ont également pesé sur les dépenses de consommation.

    La plupart des économistes s’attendent à ce que la Banque de Thaïlande maintienne son taux directeur inchangé à 1,75% pour le reste de 2019. La BdT réexaminera la politique monétaire le 19 juin.

    “Il est fort probable que les responsables des politiques monétaires maintiennent leurs taux jusqu’à ce que des clarifications soient apportées sur les fronts interne et externe,  notamment la formation du prochain gouvernement” a déclaré Kobsidthi Silpachai, responsable de recherche sur les marchés financiers à Kasikornbank.

    3.3/5 (6 Reviews)

    COMMENTAIRES

    Laisser un commentaire