La légalisation du cannabis nouvel enjeu politique en Thaïlande

Un petit parti de centre droit favorable à la légalisation du cannabis se retrouve en position d'arbitre pour former une coalition majoritaire au Parlement thaïlandais

Le parti Bhumjaithai s’est déclaré prêt à rejoindre la coalition qui acceptera d’adhérer à sa politique « free kanja » de légalisation du cannabis.

Pour les élections du 24 mars dernier, le parti Bhumjaithai a choisi de promouvoir la culture du cannabis thérapeutique lors de sa campagne électorale.

Le petit parti de centre droit s’est classé cinquième avec 52 sièges et se retrouve en position d’arbitre de l’avenir politique de la Thaïlande.

A l’issue des élections du 24 mars, aucun parti n’a remporté suffisamment de sièges au Parlement pour pouvoir former seul un gouvernement.

Les négociations de poursuivent actuellement entre les deux principales formations politiques qui ont remporté les élections (le PPRP pro-militaires, et le Pheu Thai dans l’opposition) et les autres partis pour tenter de former une coalition majoritaire.

Les affiches électorales du Bhumjaithai pour les élections du 24 mars

Un parti pour faire le joint avec les militaires ?

“ Nos conditions sont la loyauté (envers la Monarchie), le travail acharné, l’absence de conflit, le travail pour le peuple ainsi que l’acceptation et la mise en œuvre des politiques du parti.

Nous ne rejoindrons aucune coalition qui rejette notre politique de “cannabis libre” sinon nous rejoindrons l’opposition.” a déclaré Mr Anutin Charnvirakul, lors d’un séminaire organisé lundi dans la province de Buri Ram, dans le nord-est de la Thaïlande, pour informer ses députés.

Le chef du parti doit d’abord obtenir l’approbation du comité exécutif du Bhumjaithai et de ses députés avant de choisir de rejoindre le Pheu Thai ou Palang Pracharat. Mr Anutin annoncera sa décision au moment opportun, les autres partis devant se prononcer sur leur position jeudi ou vendredi.

Le chef du parti Bhumjaithai, Anutin Charnvirakul, a annoncé vouloir rejoindre la coalition majoritaire au sein de la Chambre des Représentants, à condition de voir sa politique de légalisation du cannabis thérapeutique acceptée.

Les rumeurs selon lesquelles le parti Bumjaithai et les démocrates seraient en train de former une troisième coalition alternative ont été écartées, Mr Anutin affirmant que la question n’avait jamais été débattue avec les démocrates.

Selon un sondage, la plupart des participants souhaiteraient voir le parti Bhumjaithai obtenir le portefeuille de la santé publique pour prendre en charge sa politique de “cannabis libre”. “Il est prématuré de discuter de cette possibilité” a déclaré M. Anutin

3.8/5 (5 Reviews)

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire