La Commission Électorale (CE) de Thaïlande a publié le décompte total des votes pour les élections législatives du 24 mars.

Ce décompte intervient plus tôt que prévu sur fond de polémique sur la rigueur des premières estimations fournies par la Commission.

La CE avait précédemment annoncé des résultats partiels portant sur 95% des votes et avait déclaré que les 5% restants ne seraient pas révélés avant le 9 mai.

Le résultat complet des votes ne bouleverse pas les résultats obtenus précédemment (sur la base de 95% des votes), mais il confirme un écart assez important (environ 500000 voix) entre les deux principaux partis.

La seule grosse surprise est un bond de près de 10% du taux de participation.

Le taux de participation s’élève à 74,7%

La taux de participation atteint finalement 74,69% sur la base du dernier décompte de la Commission électorale portant sur 100% des bulletins

La plus grosse surprise de ce nouveau décompte c’est une augmentation assez nette du taux de participation, qui augmente de près de 10%

Khunying Sudarat Keyuraphan, candidat au poste de Premier ministre pour le parti d’opposition Pheu Thai, a aussitôt mis en doute la différence de 4,5 millions de voix rapportée par la CE dans le dernier décompte des suffrages.

« La CE a annoncé le 24 mars que le taux de participation était de 65,9%, soit 33 775 230 personnes.

À 14 h 50 hier, la CE a indiqué que le taux de participation était de 74,7% et que le nombre de voix était de 38 268 375″, a-t-elle écrit sur Twitter.

En quatre jours, 4 493 145 bulletins de vote ont été créés dans les urnes « , a-t-elle ajouté.

Le Parti Palang Pracharath (PPRP) remporte le plus de voix

Le Parti Palang Pracharath (PPRP) a remporté le vote populaire, avec 8,4 millions de votes contre 7,9 millions pour Pheu Thai, avec un taux de participation de 74,7%.

Selon la CE, ces chiffres proviennent d’un décompte complet et les données ont montré une augmentation d’environ 500 000 voix pour les deux principaux partis que sont le PPRP (pro gouvernement) et Pheu Thai (opposition) par rapport au premier décompte de 95% publié le lendemain des élections (soit 7,9 millions et 7,4 millions respectivement).

Les quatre partis ayant obtenu le plus de voix sont: Palang Pracharath (8,4 millions), Pheu Thai (7,9 millions), Future Forward (6,2 millions), Démocrates (3,9 millions) et Bhumjaithai (3,7 millions).

La parti Pheu Thai remporte le plus de sièges au Parlement

Le parti Pheu Thai obtient le plus grand nombre de sièges (137) sur les 500 que compte la Chambre des représentants, suivi par Palang Pracharath (118 sièges), Future Forward (88 sièges), le parti démocrate (55 sièges) et le parti de la fierté thaï (52 sièges).

Parallèlement, six partis dirigés par Pheu Thai ont annoncé hier leur intention de former une coalition. Sur la base des données publiées aujourd’hui, la coalition compterait 253 députés à la Chambre.

Toutefois, l’alliance dirigée par Pheu Thai aura besoin d’au moins 376 voix sur 750 au parlement pour avoir une chance d’élire son candidat au poste de Premier ministre.

Selon la nouvelle Constitution de 2017, 250 sénateurs nommés par le NCPO (appellation officielle de la junte militaire qui dirige la Thaïlande depuis 2014) se joindront aux 500 députés pour choisir le premier ministre.

Il est très probable que les sénateurs voteront à l’unanimité pour que le général Prayut Chan-o-cha soit réélu au poste de Premier ministre.

4.4/5 (8 Reviews)

Laisser un commentaire