Si vous êtes un connaisseur des spécialités locales distribuées dans les Seven Eleven, ou si vous travaillez sur un chantier quelque part en Asie, vous avez déjà goûté au moins une fois aux nouilles instantanées de Mama.

Les nouilles instantanées de Mama sont une véritable institution nationale en Thaïlande, où elles sont consommées chaque année plusieurs milliards de fois.

Selon Thai President Food, la société qui produit les mama’s noodle depuis 1971, les Thaïlandais mangent en moyenne 44 paquets de nouilles Mama par an, c’est à dire que près de 3 milliards de paquets de nouilles sont consommés en Thaïlande chaque année.

Le prix de certains produits de la gamme, comme le moins cher qui est fixé à 6 baht depuis plusieurs années est même placé sous contrôle par le gouvernement.

Les nouilles de MAMA sont non seulement le repas instantané le moins cher disponible en Thaïlande, mais elles sont surtout très rapides à préparer et facilement disponibles, puisque vendues partout dans les supérettes 7-11.

Les nouilles instantanées ont d’abord été introduites en Thaïlande en 1971 en provenance du Japon par le producteur local Thai President Food qui fête cette années ses 45 ans.

Les différents paquets sont vendus en dose de  55, 60, 63, 65 et 90 grammes pour un prix allant de 6 à 18 baht, et dans tous les seven eleven il est possible d’obtenir de l’eau chaude pour préparer sa portion.

On peut même en acheter en France sur la boutique en ligne amazon.fr, mais par lot de 30 paquets !

Les nouilles de Mama sont également couramment ajoutées aux plats frits et aux soupes de nouilles de riz (Kway Teow). Beaucoup de vendeurs ambulants les utilisent comme un supplément facile à ajouter.

Les consommateurs trop pressés vont même jusqu’ à manger ces nouilles crues, de la même façon qu’on mangerait un paquet de chips.

Bien entendu ce type de repas n’est pas recommandé pour une diète quotidienne : les produits préparés de manière industrielle pour être consommés de manière instantanée sont connus pour contenir une bonne dose de MSG, de colorants et de sodium.

C’est le cas de Mama’s noodle, même si le fabriquant a déclaré s’en tenir à des quantités qui ne représentent pas de danger pour le consommateur.

Mais pour l’équivalent de 20 cents d’euro, on peut difficilement faire mieux comme solution d’urgence ou de remplacement.

  • Stéphane Guy Leuthold Srisuwan

    J’en mangeais beaucoup quand je vivais à Pattaya avant le coup d’état de 2014. J’adore le Tom Yum Kung de Mama.