C’est une des conséquences du changement d’heure en France (et dans les autres pays d’europe) : le décalage horaire entre la Thaïlande et la France diminue d’une heure avec le passage à l’heure d’été.

Le passage à l’heure d’été se déroulera dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars 2019. À deux heures du matin, il sera 3 heures.

Par conséquent demain matin (dimanche) en Thaïlande à 8 heures du matin, il sera 3 heures du matin, soit cinq heures de plus qu’en France (au lieu de six heures avec l’heure d’hiver).

Le passage à l’heure d’été se déroulera dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars 2019
Le passage à l’heure d’été se déroulera dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars 2019

Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne.

Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’hiver s’effectue le dernier dimanche d’octobre et le passage à l’heure d’été le dernier dimanche de mars.

L’objectif du changement d’heure est principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

Mais ce changement d’heure pourrait bien être l’un des derniers, car que le Parlement européen a voté pour sa suppression le 26 mars.

84 % des Européens se sont prononcés pour l’abandon du changement d’heure.

La Commission européenne s’est emparée du sujet à l’été 2018 en lançant une consultation qui a engendré plus de 4,6 millions de réponses. 84 % des Européens qui y ont participé se sont prononcés pour l’abandon du changement d’heure.

Ce système étant de plus en plus contesté par les citoyens et un nombre croissant d’États membres, la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale avait lancé une consultation en ligne sur le sujet, entre le 4 février et le 3 mars 2019.

Un effet négatif pour 61% des Français


Cette consultation sur la fin du changement d’heure a reçu 2 103 999 réponses. Selon cette consultation, 61,16 %des citoyens ayant participé ont une expérience négative ou très négative du changement d’heure.

Par ailleurs, 83,71 % des répondants souhaiteraient mettre fin au changement d’heure 2 fois par an. Enfin, en cas de suppression du changement d’heure, 59,17 % des participants choisiraient de rester définitivement à l’heure d’été.

4/5 (3 Reviews)

Laisser un commentaire