Le FMI relève ses prévisions de croissance pour la Thaïlande à 4,6%

le FMI prévoit aussi que l'économie thaïlandaise devrait enregistrer une croissance de 3,9% en 2019

Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé sa prévision de croissance économique de la Thaïlande pour cette année à 4,6% contre 3,9% l’an dernier, tout en réduisant les prévisions de croissance économique pour les pays de l’Asean.

Dans ses prévisions de croissance économique mondiale pour 2018 et 2019, publiées mardi, le FMI prévoit aussi que l’économie thaïlandaise ne devrait enregistrer qu’une croissance de 3,9% en 2019.

La prévision de croissance économique du FMI pour la Thaïlande en 2018 est comparable aux prévisions de 4,4% de la Banque de Thaïlande.

Mais l’estimation de la croissance établie par le FMI pour 2019 est inférieure à celle de 4,2% de la banque centrale.

La semaine dernière la Banque Mondiale avait estimé à 4,5% la croissance pour la Thaïlande soit la plus faible des pays en développement de l’Asie, où la croissance économique devrait atteindre 4,9% à 7% cette année.

Des prévisions en baisse pour les pays de l’Asean

En ce qui concerne les autres pays membres de l’Asean, les prévisions de croissance économique des Philippines sont réduites à 6,5% par rapport à 6,7% l’an dernier.

La prévision de croissance économique pour l’Indonésie est en baisse à 5,1% pour cette année et restera la même l’année prochaine.

La croissance économique de la Malaisie devrait diminuer de 0,6% à 4,7% cette année et une prévision de croissance de 4,6% est estimée pour l’année prochaine.

Le FMI maintient la prévision de croissance économique pour Singapour à 2,9% cette année alors que la croissance économique de l’année suivante devrait atteindre 2,5%.

Le conséquences de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

Le FMI dans sa dernière évaluation a réduit  les perspectives de croissance mondiale, affirmant que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a des conséquences négatives.

Selon le FMI, Les marchés émergents sont en ce moment aux prises avec un resserrement des liquidités et des flux de capitaux.

Le vice-Premier ministre thaïlandais, Somkid Jatusripitak, a admis que l’économie thaïlandaise ne pourrait pas échapper à l’impact mondial de la guerre commerciale américano-chinoise à partir de l’année prochaine.


4.7/5


(3 Reviews)

Laisser un commentaire

Récents

34,374FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,145FollowersSuivre
1,459FollowersSuivre
339AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)