Les hôtels de Thaïlande cherchent à réduire leur impact sur l’environnement

Un hôtel peut émettre chaque mois l’équivalent en CO2 du rejet de 5392 véhicules standard qui font 1500 kilomètres

Le tourisme et le monde de l’hôtellerie sont en partie responsable de l’émission de CO2 en Thaïlande. Il y a deux sources majeures d’émission : l’essence, le gaz et la production d’électricité.

La climatisation représente de 55 à 75 % de la consommation d’énergie.

Les coûts associés à l’utilisation de la climatisation sont aussi assez importants, de même que ceux liés au gaspillage des denrées alimentaires.

Un hôtel standard payera 12 850 baht par mois tandis qu’un hôtel « green resort » n’en payera que 8140. Il est essentiel de trouver des solutions pour réduire l’émission de CO2 dans les hôtels.

Il existe cependant quelques astuces que vous pouvez utiliser lors de votre voyage en Thaïlande : par exemple rajouter seulement un degré sur votre climatisation permet d’économiser 10 % d’énergie.

En effet, un hôtel standard rejette mensuellement l’équivalent en CO2 du rejet de 5392 véhicules standard qui font 1500 kilomètres.

Un Français contre le gaspillage alimentaire dans les hôtels en Asie

À l’occasion de la French Tech, événement incontournable des startups en Thaïlande, qui s’est déroulé à Bangkok ce mercredi 3 Novembre, Benjamin Lephilibert, PDG de l’entreprise LightBlue, a parlé de sa lutte contre le gaspillage alimentaire dans les hôtels.

Il existe un manque d’information sur ce sujet. L’ambition de LightBlue ? Informer les personnes sur cette cause et réduire les déchets alimentaires dans les hôtels afin d’adapter leur consommation et de leur offrir une meilleure stratégie.

Plus de 42% de la nourriture achetée par les grands hôtels est gaspillée sous forme de déchets alimentaires

Le Programme de prévention des déchets alimentaires a été conçu pour réduire l’impact des organisations qui ne sont pas satisfaites de leur situation actuelle par rapport aux déchets alimentaires et des coûts qui y sont associés.

En effet, plus de 42% de la nourriture achetée par les grands hôtels deviendra des déchets alimentaires.

Le but de ce programme est de recueillir des données sur la consommation de nourriture de l’hôtel afin d’adapter les quantités et d’éviter le gaspillage.

La plate-forme est entièrement basée sur le cloud, ce qui permet de télécharger les données facilement et d’interagir en temps réel.


3.3/5


(4 Reviews)

Laisser un commentaire

Récents

34,374FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,145FollowersSuivre
1,459FollowersSuivre
339AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)