Catégories
Tourisme

10 choses à ne pas faire à Phuket

Fraîchement débarqué de son vol international dans la chaleur étouffante de Phuket, le touriste dépaysé a parfois un peu tendance a ignorer quelques règles de sécurité basiques.

Phuket est devenue au fil des années une destination privilégiée pour les touristes du monde entier qui se rendent en Thaïlande, notamment grâce à de nombreuses liaisons internationales directes.

Avec 8,4 millions de visiteurs en 2017, Phuket est actuellement la destination la plus populaire de la Thaïlande.

Phuket a deux principales saisons : la saison des pluies de mai à octobre et la saison chaude de novembre à avril. Néanmoins, le soleil brille régulièrement au cours de la saison des pluies, les averses ne durant généralement guère plus de 2 ou 3 heures.

Les meilleurs mois pour visiter l’île sont ceux de novembre à février : mais ce sont aussi ceux où l’affluence touristique est la plus forte. Les températures moyennes s’échelonnent de 22 à 34 degrés Celsius.

Mais fraîchement débarqué de son vol international et un peu en décalage horaire le touriste dépaysé a parfois un peu tendance à ignorer quelques règles de sécurité basiques.

Voici une liste non exhaustive des erreurs les plus fréquentes à ne pas faire à Phuket

Nager sur les plages avec le drapeau rouge

Bizarrement la signalisation sous forme de drapeaux rouges ne suffit généralement pas à dissuader les touristes qui semblent déterminés à aller nager coûte que coûte à Phuket comme si le danger n’existait pas.

Résultat : chaque année, une cinquantaine de personnes se noient le long de la côte ouest de Phuket, surtout pendant la saison des pluies quand la mousson du sud-ouest provoque de fortes vagues sur les plages de la côte d’Andaman.

La plupart des plages arborent alors des drapeaux rouges lorsque la houle est trop dangereuse pour se baigner : même si la plupart des drapeaux sont usés et la couleur rouge souvent un peu passée il est très risqué de les ignorer.

Phuket plage drapeau rouge
Dans certains pays occidentaux le rouge indique le danger, mais c’est aussi la couleur de la chance pour les Chinois….

Louer une moto en descendant de l’avion

Vous descendez de l’avion, attrapez un taxi pour votre hôtel, et encore un peu groggy par le décalage horaire vous partez aussitôt à la recherche de la boutique de location de motos la plus proche – il y en a des centaines sur l’île, plus ou moins recommandables.

Dans la plupart des cas, un passeport suffit (ne laissez JAMAIS votre passeport hors de votre vue, ou pire encore entre les mains d’un loueur : laissez seulement une photocopie de la première page de votre passeport) pour vous permettre de louer une moto et de partir à la conquête des routes de Phuket.

Mais au fait avez-vous déjà conduit une moto avant d’en louer une à Phuket? Probablement pas. C’est dommage parce que les routes de Phuket sont parmi les plus dangereuses de Thaïlande avec beaucoup de passages en forte pente qui demandent une assez bonne maitrise du freinage et de la tenue de route en forte côte.

Un problème qui peut engendrer facilement des chutes dues à un freinage mal maitrisé, surtout lorsque la moto est alourdie par un second passager…. Le résultat est alors assez déplaisant, surtout lorsqu’on est seulement protégé par un short, des tongs et un peu de crème solaire.

Au fait, avez-vous un permis de conduire moto? Et est-ce que votre assurance voyage vous couvre si vous avez un accident sans avoir un permis de conduire motocycliste valide? Je parie que non.

Partout à Phuket on peut voir des touristes à moto qui conduisent plus ou moins bien, parfois torse nu, parfois après avoir bu et souvent sans casque…. Malheureusement pour certains d’entre eux le voyage en Thaïlande se termine dans un hôpital international, où ils apprennent à cette occasion que leur assurance ne paiera pas pour leurs soins médicaux …

Prendre un taxi ou un tuk tuk sans avoir négocié le prix

Se déplacer en taxi ou en tuk tuk à Phuket coûte cher, comparé à n’importe quelle autre destination en Thaïlande. Il y a longtemps que les taxis et les tuk tuks coûtent plus cher à Phuket que dans le reste de la Thaïlande : allez savoir pourquoi mais les mots «mafia» et «extorsion» sont souvent utilisés dans les articles qui décrivent ce problème…

Tuk Tuk Bangkok. Photo : Clémence Cluzel

Par conséquent ne vous attendez pas à voir un taxi mettre le compteur à Phuket : si et vous allez prendre un taxi à Phuket il est donc impératif de négocier le tarif avant de commencer la course.

Aller au royaume du tigre

Les tigres, comme toutes les bêtes sauvages d’ailleurs, ne sont pas nés pour être enchaînés et à moitié drogués à côté de touristes pour prendre des selfies.

Les tigres sont menacés d’extinction partout dans le monde et plus précisément, le tigre d’Indochine, l’espèce qui est visible en Thaïlande et dans les pays asiatiques du sud-est.

Le tigre d’Indochine est un chasseur redoutable à l’état sauvage et peut infliger des blessures mortelles d’un seul coup de patte si vous vous trouvez au mauvais endroit au mauvais moment.

Un Australien a été blessé au Royaume du Tigre à Kathu en 2015. Il a survécu à ses blessures qui lui ont ouvert le devant de la poitrine.

Signer des contrats sans l’avis d’un professionnel thaïlandais qualifié

Vous voulez investir dans un pays étranger, avec des lois et des documents rédigés dans une langue étrangère : il y a des milliers de personnes avant vous qui ont été victimes de documents juridiques préparés à la hâte ou mal préparés, voire carrément falsifiés.

Ne signez rien en Thaïlande sans faire vérifier par un avocat thaïlandais de confiance et qualifié et les conseils d’un avocat occidental.

Gigantesque arnaque immobilière à Phuket

La liste des histoires sur les étrangers victimes d’arnaques  à Phuket est particulièrement longue et il n’est pas forcément nécessaire d’avoir le profil type d’un pigeon pour se faire avoir.

Exemple avec l’Emerald Development Group dont nous avons déjà parlé sur thailande-fr ou « Immobilier : 10 erreurs à ne pas faire »

Avant de signer quoique ce soit en Thaïlande pour acheter un bien, faites vérifier le document par des professionnels  expérimentés qui connaissent les ficelles du système juridique thaïlandais. Vérifiez, vérifiez, vérifiez. Et puis vérifiez à nouveau avant de signer.

Une fois que votre argent est versé, et si quelque chose se passe mal, vous n’avez aucune chance de le récupérer.

Avoir des problèmes avec la police thaïlandaise

Vous finirez toujours par avoir tort si vous entrez en conflit avec la police en Thaïlande. La police thaïlandaise a un travail à faire et, dans la plupart des cas, fait un travail assez sérieux étant donné que très souvent (surtout dans des endroits comme Patong) les touristes étrangers font des choses VRAIMENT stupides et dangereuses, voire illégales.

Sept Français arrêtés à Phuket pour enlèvement et sequestration

Ils sont aussi très mal payés et il y a encore toute une génération de policiers qui travaille encore pour «acheter» des postes plus élevés dans les rangs de la police afin qu’ils puissent obtenir une plus grande proportion de «l’argent du thé» (tea money est un euphémisme qui désigne en Thaïlande l’argent de la corruption).

Même si il y a en ce moment beaucoup d’efforts faits avec les meilleures intentions, le «système» est en place depuis de nombreuses générations et la corruption reste toujours présente sur l’île.

Par conséquent si vous êtes arrêté pour une infraction mineure – ne pas porter votre casque ou ne pas porter un permis valide avec vous, etc… : il est préférable de payer l’amende sans faire d’histoire.

Surtout ne pas se comporter de manière hautaine en exigeant par exemple de «parler au supérieur» ou se rendre au poste de police pour exprimer votre objection.

Dans une situation plus grave, comme un accident de la route ou une blessure, il vaut mieux garder son sang-froid et insister pour qu’un membre de la police touristique ou un agent consulaire arrive sur les lieux avant que vous fassiez quoi que ce soit. Ne signez aucun document en thaï dont vous ne comprenez pas la signification.

Ne vous mettez pas en colère ou ne vous disputez pas avec la police locale. Leurs compétences en anglais seront probablement limitées, mais ils peuvent néanmoins vous attirer une montagne de problèmes, de coûts prohibitifs pour vous sortir d’affaire, ou même de prison si vous ne savez pas exactement ce que vous faîtes.

Aller au zoo de Phuket

Voté par de nombreux lecteurs de Trip Advisor comme étant l’une des pires attractions touristiques de Phuket, voire de Thaïlande, le zoo de Phuket obtient régulièrement une ou deux étoiles avec des commentaires qui semblent décrire un abattoir plutôt que d’un zoo moderne.

Le zoo de Phuket à Chalong c’est un peu comme visiter un zoo dans les années 1950, lorsque les animaux étaient entassés dans des enclos insalubres ou des cages étroite et sales avec peu de personnel pour entretenir les installations et soigner les animaux.

A éviter absolument.

Aller courir pendant la journée

Vous aimez garder la forme, vous courez régulièrement dans votre pays d’origine et vous êtes en vacances où vous avez décidé de faire quelques kilomètres en explorant notre jolie petite île tropicale.

Sauf qu’il fait chaud, très chaud, la plupart de l’année. Et humide. Beaucoup plus humide que dans le pays d’où vous venez.

Tous les marathons et événements de course organisés à Phuket commencent à 4 ou 5 heures du matin et ce n’est pas par hasard. C’est le seul moment de la journée où vous pouvez courir en toute sécurité.

Les gens viennent à Phuket pour s’asseoir sur la plage, profiter du temps ensoleillé et dîner à l’extérieur pendant la couché de soleil. Pour gardez la forme essayez plutôt la salle de gym de votre hôtel, où levez-vous très tôt si vous voulez vraiment courir dehors.

Faire un tour à dos d’éléphant

Faire un tour à dos d’éléphant en Thaïlande fait partie de la liste des choses « à faire » pour beaucoup de touristes. À Phuket il y a beaucoup, beaucoup de camps d’éléphants où vous pouvez voir ces mammifères merveilleux et, si vous voulez, monter sur leur dos à travers les forêts.

Mais en réalité les éléphants ne sont pas fait pour transporter des humains sur leur dos, et cette disposition est obtenue au prix d’un dressage cruel.

Le problème avec les éléphants en Thaïlande c’est qu’auparavant ils travaillaient dans les forêts tropicales comme des bêtes de somme mais ce travail a maintenant disparu avec l’interdiction de l’exploitation forestière dans la plupart des régions de Thaïlande. Les éléphants et leurs cornacs se sont donc tournés vers les villes et l’industrie touristique pour gagner leur vie.

S’habiller n’importe comment

Il fait chaud et humide et vous êtes venu à une île tropicale pour nager, bronzer et vous détendre loin de la pluie glaciale de votre pays. Vous êtes habitué aux valeurs occidentales où la baignade topless est acceptable et vous avez vu des photos de filles qui dansent dans les bars avec des maillots de bain beaucoup trop petits.

15 choses à ne pas faire en Thaïlande

Oubliez tout cela – vous êtes en Thaïlande et, malgré la réputation internationale du pays, c’est toujours un pays profondément conservateur quand il s’agit de la tenue vestimentaire. Il y a beaucoup de de confusion quand il s’agit de comprendre cette question pour les étrangers  et on apprend seulement les subtilités après avoir vécu ici pendant quelques années.

Les Thaïlandais tolèrent généralement que vous vous promeniez sans chemise dans les zones touristiques, mais vous n’avez pas besoin de vous promener trop loin de Patong pour que le critère de vêtements «acceptables»  change assez rapidement.

Cela devient particulièrement évident quand il s’agit de visiter des temples ou n’importe où il y a des images de membres de la famille royale thaïlandaise ou de Bouddha.

Par exemple il est exclu de se rendre dans un établissement officiel comme un bureau de l’immigration  en shorts et sandales avec un débardeur. Et oser le topless sur les plages est exclu et se traduira la plupart du temps par une amende.

N’oubliez pas non plus qu’une partie de la Thaïlande est musulmane, surtout dans le sud, une raison de plus de ne pas faire n’importe quoi en public quand il s’agit de la pudeur, surtout si vous êtes une femme.

12 choses intéressantes à savoir sur la Thaïlande

Thai Property Group

Avatar

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 réponses sur « 10 choses à ne pas faire à Phuket »

Comme vous dites, je préfère rester chez moi plutôt que d’aller dans ce « 93 » thaïlandais.

Laisser un commentaire