Accueil Économie La confiance des consommateurs thaïlandais décroche au mois de mai

La confiance des consommateurs thaïlandais décroche au mois de mai

L’indice de confiance des consommateurs thaïlandais est en baisse sur un troisième mois consécutif, à son plus bas niveau depuis 19 mois au mois de mai.

L’indice de confiance des consommateurs thaïlandais a chuté à son plus bas niveau depuis 19 mois au mois de mai.

Selon la dernière enquête menée par l’Université de la Chambre de Commerce thaïlandaise (UTCC), l’indice de confiance des consommateurs a chuté de 79,2 à 77,7 points en mai, son plus bas niveau depuis novembre 2017, en raison de l’incertitude politique du pays, de la guerre commerciale sino-américaine et de la baisse des prix des produits agricoles.

L’instabilité politique préoccupe les Thaïlandais

Mercredi 5 juin, le général Prayut Chan-o-cha a été élu premier ministre à l’issue d’un vote parlementaire et entame un second mandat.

En fonction dès juillet, le nouveau gouvernement devra rétablir la confiance des Thaïlandais : l’indice de confiance politique est en baisse pour le 59eme mois consécutif en mai.


source: tradingeconomics.com

Le futur ministère de l’économie devrait être dirigé par Somkid Jatusripitak, vice-premier ministre de l’ancien gouvernement,  afin d’assurer l’application des politiques et des projets de développement déjà établis.

“ Trois domaines clés préoccupent la population thaïlandaise : la stabilité du nouveau gouvernement, l’impact de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et la baisse de prix  des produits agricoles ” a déclaré Thanavath Phonvichai, vice président des recherches à l’UTCC. “Le nouveau gouvernement doit accélérer ses mesures pour rétablir leur confiance”.

L’évolution de l’indice au cours des trois derniers mois reflète la tendance à la baisse de l’économie thaïlandaise, sans signe clair de reprise.

Le 16 mai l’université a révisé à la baisse ses prévisions de croissance économiques de 3,5%, contre  3,8% estimée en février.

Compte tenu des incertitudes économiques mondiales liées à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les exportations thaïlandaises et les prix des produits agricoles sont au plus bas et les consommateurs restent prudents dans leurs dépenses.

Utiliser les banques publiques pour soutenir la croissance

Thanavath Phonvichai encourage le gouvernement à utiliser ses banques – Banque d’épargne gouvernementale, Banque GH, Banque de développement des petites et moyennes entreprises – pour soutenir la croissance économique.

Une impulsion financière de 10 milliards de bahts pourrait permettre au PIB du pays d’augmenter de 0,04%, et un investissement de 30 milliards de bahts, de 0,1 à 0,3%.

En particulier si les États-Unis imposent jusqu’à 25% des droits de douane sur les importations chinoises (300 milliards de dollars). La Chine risquerait de répondre par des hausses tarifaires sur les produits américains.

3.4/5 (5 Reviews)

Laisser un commentaire

34,613FansJ'aime
3,099FollowersSuivre
1,582FollowersSuivre

Les plus lus

Latest articles

Le Smart Visa de quatre ans disponible en ligne

Les conditions sont également assez restrictives puisque le salaire doit être au minimum de 100.000 baht par mois dans le cadre d’un travail en entreprise, et l’investissement doit être au minimum de 20 millions de bahts pour la catégorie « investisseur ».
0/5 (0 Reviews)