L’augmentation de la demande internationale devrait permettre à la Thaïlande de se rapprocher du record de l’an dernier pour les exportations de riz thaïlandais, soit 11 millions de tonnes.

Avec de fortes ventes soutenant des revenus ruraux au premier semestre 2018, la production de riz contribue à des revenus plus élevés dans les foyers ruraux et à une croissance économique plus élevée.

À la mi-août, le Département du commerce extérieur (DFT) du Ministère du commerce a annoncé qu’il s’attendait à ce que les exportations de riz atteignent 11 millions de tonnes cette année, soit 1,5 tonne de plus que les estimations publiées précédemment.

Les exportations représentent donc plus de 50% de la production totale de riz en Thaïlande.

La production de riz thaïlandais est actuellement estimée à environ 21 millions de tonnes, selon le Foreign Agricultural Service du ministère américain de l’Agriculture.

Adul Chotinisakorn, directeur général du DFT, a déclaré que la demande de riz et les ventes avaient nettement augmenté sur tous les marchés internationaux, en particulier en Indonésie (679%), en Malaisie (53%) et aux Philippines (25%), soit des exportations totalisant 6,7 millions de tonnes jusqu’au 8 août.

Les négociations avec la Chine en vue de la vente de 1 million de tonnes de riz thaïlandais supplémentaires devraient ont également commencé à la fin du mois d’août, ce qui stimulera davantage les exportations.

Au total, les exportations devraient représenter plus de la moitié de la récolte de thaïlandais.

Une deuxième année consécutive d’exportations record

L’amélioration des perspectives et de la demande mondiale pourrait faire de 2018 la deuxième année consécutive d’exportations records de riz pour la Thaïlande.

L’année dernière, le royaume a exporté 11,48 millions de tonnes de riz, dépassant son précédent sommet de 10,96 millions de tonnes en 2014.

La Thaïlande n’est cependant plus le premier exportateur mondial de riz, un titre qui est désormais détenu par l’Inde.

Principaux pays exportateurs de riz en 2017
Principaux pays exportateurs de riz en 2017

La culture du riz devrait également générer des revenus plus élevés cette année. Au début du mois d’août, le total des ventes avait atteint 3,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 9,8% en glissement annuel.

Outre la hausse de la demande internationale et une monnaie plus compétitive, la performance des ventes de cette année est également due en partie à la réduction par le gouvernement actuel des 18,7 millions de tonnes de riz stockées durant le programme d’achat subventionné de la précédente administration.

Soutenu par la réduction de la production de ses concurrents en raison de la sécheresse causée par le phénomène El Niño de 2015-2016 , le gouvernement thaïlandais a pu se libérer d’une partie des stocks de riz accumulés depuis 2011 par le gouvernement de Yingluck Shinawatra.

Culture du riz en Thaïlande
Les revenus des ménages agricoles ont augmenté de 2,4% au cours des six premiers mois de l’année

Des foyers ruraux plus riches

Selon un rapport publié fin juin par le Centre de recherche Kasikorn, la réduction des stocks de riz du gouvernement et l’augmentation des ventes à l’exportation ont favorisé une augmentation régulière des revenus agricoles ces derniers mois.

Les revenus du deuxième trimestre des foyers agricoles ont augmenté de 8,7% en avril, atteignant 10,3% en mai et progressant de 7,9% en juin, selon le rapport.

Cette forte performance a permis au revenu agricole semestriel de revenir un territoire positif. Après un premier trimestre faible, les revenus des ménages agricoles ont augmenté de 2,4% au cours des six premiers mois de l’année.

En raison de cette hausse, Kasikorn a revu à la hausse ses prévisions de croissance de la consommation intérieure de 3% à 3,5% pour l’année.

Guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

Tout en augmentant son estimation de croissance, le rapport indique aussi une préoccupation quant à l’impact d’une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.

Kasikorn a prévenu qu’une confrontation prolongée entre les deux pays pourrait avoir un impact sur la demande en Chine, le plus grand marché d’exportation de Thaïlande, exerçant ainsi une pression sur les ventes futures.

Exportation de riz thaïlandais
La Thaïlande est un des premiers pays exportateur mondial de riz, avec environ 10 millions de tonnes de riz thaïlandais exportées chaque année

Cependant, cette diminution pourrait être partiellement compensé par des opportunités sur de nouveaux marchés, tels que l’Irak. Les pénuries d’eau provoquées par une grave sécheresse ont conduit le gouvernement irakien à interdire de nouvelles plantations de riz en juin et à proposer un appel d’offres international pour au moins 30 000 tonnes de riz.

Les exportateurs thaïlandais ont présenté les offres les plus basses – 100 dollars ou plus en dessous de la plupart de leurs concurrents et plus de 200 dollars de moins que les prix proposés par les concessionnaires américains – l’offre la plus avantageuse étant de 449,50 dollars la tonne.

Source : Thailand Business News

0/5 (0 Reviews)

1 commentaire

  1. La Thaïlande est un pays où il y a moins d’impôts qu’en France. Cela favorise la croissance. Leurs dirigeants ne sortent pas de l’ena !

Laisser un commentaire