Catégories
Tourisme

Dix choses à ne pas faire en Thaïlande : aller en prison

Au pays du sourire, quand les barreaux se referment derrière vous, c’est une autre facette du pays que l’on découvre.

Personne n’a envie de passer ses vacances en prison, mais en Thaïlande c’est une expérience vraiment à déconseiller….

Le paramètre clé des prisons thaïlandaises, et qui est la source de la plupart des problèmes, est sans conteste la surpopulation carcérale.

Les immenses dortoirs collectifs renforcent les problèmes d’hygiène, de santé, et le manque d’intimité, tout comme cela augmente le risque de violences entre prisonniers.

Dix choses à ne pas faire en Thaïlande : ne pas respecter la durée de son visa

Le taux d’occupation est de l’ordre de 230 %, donnant à la Thaïlande la huitième place mondiale des prisons les plus (sur)peuplées.

Les plus de 300 000 prisonniers doivent se partager environ un mètre carré chacun pour dormir…

Les prisons thaïlandaises : une expérience à éviter
Les prisons thaïlandaises : une expérience à éviter

Les étrangers, notamment des « farangs », font partie de la population carcérale en Thaïlande, souvent pour des délits liés à la drogue. Bon nombre de livres à sensation sur cette expérience ont d’ailleurs été écrit sur le sujet par ceux qui ont passé quelques temps dans ces lieux.

Au pays du sourire, quand les barreaux se referment derrière vous, c’est une autre facette du pays que l’on découvre.


Lire aussi : Dix choses à ne pas faire en Thaïlande : insulter la monarchie


Vacances d’enfer : un touriste raconte une semaine dans une prison thaïe

Gavin Topley, un touriste britannique originaire de Bournemouth, a passé six nuits dans une prison thaïlandaise après s’être vu refuser son entrée au Vietnam.

Gavin Topley a essayé de se rendre au Vietnam à partir de la Thaïlande, mais il a été refoulé à la frontière à cause d’une tache sur son passeport et a été renvoyé à Bangkok.

Gavin, âgé 30 ans, a documenté ses conditions de détention en prenant des selfies et des photos sur son téléphone mobile, qu’on lui avait permis de conserver.

Vacances d’enfer : un touriste raconte une semaine dans une prison thaïe

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Une réponse sur « Dix choses à ne pas faire en Thaïlande : aller en prison »

Premiérement ce Gavin Topley n’a jamais mis les pieds dans une prison Thaï, mais dans le centre de détension des étrangers en attente d’expulsion, endroit 10X pardon 100X moins dur, et surtout moins surpeuplé voir comfortable en comparaison avec les prisons elles même. Par contre où je vous trouve, d’une inconscience absolue, qui laisse soupçonner le peu de connaissance de ce pays et de ses lois, le rédacteur de l’article et tout autant que THAÏLANDFR qui a laissé passer cela: « Colin Martin a été déçu par la police thaïe corrompue jusqu’à la moelle. » La police Thaï corrompue jusqu’à la moëlle en toute lettres sur un site public. Primo il y a les lois sur la diffamation section code 326-333 qui sont terribles et une telle phrase pourrait entraîner la fermeture d’un site et en envoyer quelques uns en prison! Ensuite il y a aussi la « computer crime law », lois auxquelles il pourrait sans doute également être fait appel au sujet d’une telle phrase. Je vous assure que je ne tente pas de jouer au plus malin, je suis convaincu qu’écrire ça sur un site public représente un vrai danger, il suffirait qu’un Thaï parlant Français fasse une dénonciation, c’est aussi bête que ça.

Laisser un commentaire