La plupart des voyageurs et touristes qui se rendent en Thaïlande arrivent simplement avec leur passeport en cours de validité (minimum 6 mois à compter de la date d’arrivée).

Ils obtiennent alors gratuitement un simple coup de tampon qui leur donne droit à un séjour de 30 jours : c’est une exemption de visa qui ne nécessite aucune démarche préalable (sauf le remplissage de la carte d’arrivée à deux volets TM6 qui est distribuée dans l’avion).

Le premier volet “arrival card” est conservé par le service de l’immigration à l’arrivée, et le deuxième volet “departure card” sera agrafé dans votre passeport pour être présenté au moment du départ.

Dix choses à ne pas faire en Thaïlande : aller en prison

Vous devez cependant remplir les deux volets dès l’arrivée en Thaïlande.

Si vous venez en vacances en Thaïlande pour moins de 30 jours c’est tout ce que vous avez à faire.

Le coup de tampon apposé sur votre passeport en arrivant à l’aéroport n’est pas un visa mais une exemption de visa, dont la durée est limitée à 30 jours (prolongeable 30 jours sur place pour 1900 baht depuis cette année).


Lire aussi : Dix choses à ne pas faire en Thaïlande : partir sans assurance


Par conséquent il est tout à fait possible de rester 60 jours en Thaïlande de manière légale à condition de penser à renouveler son visa dans un des bureaux de l’immigration si on reste au delà des 30 jours autorisés gratuitement.

Il ne s’agit pas en fait d’un visa: celui-ci désigne un document obtenu au préalable dans un consulat en dehors de Thaïlande.

Renouveler son visa en Thaïlande

Il existe à Bangkok trois différents bureaux de l’immigration, qui délivrent des visas en fonction de votre situation professionnelle et de votre nationalité.

Pour un visa touristique il faudra vous rendre au centre de Chaengwattana Rd, qui est situé dans une partie assez excentrée du nord de Bangkok (compter 40 minutes et 200 baht en taxi) et peu accessible par les transports en commun.

Si vous devez quand même vous rendre au centre de Chaeng Wattana pour renouveler un visa, profitez en pour visiter Pak Kret et le temple de Wat Chompratan Rangsarit, un endroit très beau et très tranquille où vous avez très peu de chances de voir des touristes.

Auparavant, les étrangers qui étaient en infraction sur la durée de leur visa devaient payer une amende de 500 bahts par jour au delà de la date de l’expiration du visa, avec un maximum de 20.000 bahts.

Avant la nouvelle législation, les abus étaient fréquents : de nombreux témoignages prouvent que des étrangers avec plusieurs années de dépassement de leur visa pouvaient quitter la Thaïlande en payant 20.000 bahts aux agents d’ immigration à Suvarnabhumi ou à l’ aéroport  de Don Mueang, avant de retourner en Thaïlande quelques jours plus tard.


Lire aussi : Dix choses à ne pas faire en Thaïlande : insulter la monarchie


Jusqu’à 10 ans d’interdiction de rentrer en Thaïlande

Selon les nouvelles mesures entrées en vigueur au mois de mars dernier, les voyageurs étrangers qui dépassent de plus de 90 jours leur durée légale de séjour ne seront pas autorisés à entrer en Thaïlande pendant un an.

La Thaïlande a mis en place une liste noire des étrangers qui séjournent en dépassement de visa depuis mars 2016.

En cas d’arrestation, ceux qui dépassent leurs visas jusqu’à un an seront bannis de Thaïlande pour cinq ans, et ceux avec un dépassement d’une période de plus d’un an seront mis à l’index pour une durée de 10 ans.

Pour un étranger qui coopère et se rend lui-même au bureau de l’immigration:

  1. Séjour illégal de plus de 90 jours = interdiction de re-entrer en Thaïlande pendant un an.
  2. Séjour illégal de plus de 1 an = interdiction de re-entrer en Thaïlande pendant trois ans.
  3. Séjour illégal de plus de 3 ans = interdiction de re-entrer en Thaïlande pour cinq ans.
  4. Séjour illégal de plus de 5 ans = interdiction de re-entrer en Thaïlande pendant dix ans.

Pour un étranger qui est appréhendé pour dépassement de visa:

  1. Séjour illégal de moins de 1 an = interdiction de re-entrer en Thaïlande pour cinq ans.
  2. Séjour illégal de plus de 1 an = interdiction de re-entrer en Thaïlande pour dix ans.

Vous l’avez compris, le dépassement de visa est une infraction à prendre au sérieux. Maintenant si vous dépassez seulement d’un jour ou deux, il y a une certaine tolérance et vous aurez sans doute juste à payer une amende de 500 baht par jour.