Quarantaine, internement d’office dans un « hospitel », Thailand Pass, test PCR à répétition, tout ça c’est du passé : après avoir passé plus de 29 mois à lutter contre le COVID-19 la Thaïlande est maintenant complètement rouverte au tourisme international.

Ainsi à partir du 1er juillet, les visiteurs étrangers n’ont plus besoin d’un Thailand Pass pour entrer dans le pays, ni de test, ni d’assurance pour entrer en Thaïlande.

Le Thailand Pass avait été lancé en novembre dernier alors que le pays commençait lentement à rouvrir au tourisme. Pour s’inscrire, les voyageurs avaient besoin d’une preuve de vaccination, d’un test RT-PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant le départ, ainsi que d’une assurance COVID d’au moins 10 000 USD.

Exit le Thailand Pass

La fin du Thailand Pass à partir du 1er juillet signifie que les touristes étrangers n’auront plus à faire face aux frais de test, d’achat d’une assurance COVID et de téléchargement de divers documents en ligne avant de se rendre en Thaïlande.

Les voyageurs n’auront plus à subir de tests à l’arrivée non plus, à moins qu’ils ne présentent des symptômes apparents de COVID. Les aéroports supprimeront également le contrôle de la température des passagers.

Les restrictions d’entrée en Thaïlande sont levées mais…

Cependant certains contrôles sont toujours en vigueur, en particulier pour les non vaccinés.

Les voyageurs vaccinés doivent avoir les documents suivants pour entrer en Thaïlande :

  • Un passeport valide (au moins 6 mois) ou un laissez-passer frontalier pour les arrivées via les points de contrôle frontaliers.
  • Un certificat de vaccination COVID-19
    • Toute personne âgée de 18 ans et plus doit être entièrement vaccinée contre le COVID-19 avec un vaccin approuvé au moins 14 jours avant de se rendre en Thaïlande.
    • Les voyageurs âgés de 5 à 17 ans voyageant en Thaïlande non accompagnés doivent se faire vacciner avec au moins 1 dose d’un vaccin approuvé au moins 14 jours avant de se rendre en Thaïlande. Les enfants de 5 à 17 ans voyageant avec leurs parents sont exemptés de cette obligation.

Les voyageurs non vaccinés/pas complètement vaccinés qui ont la preuve d’un résultat négatif d’un test RT-PCR ou d’un ATK professionnel dans les 72 heures précédant le voyage sont autorisés à entrer et sont libres de se rendre n’importe où dans le royaume.

Les voyageurs non vaccinés/non entièrement vaccinés sans résultat de test négatif dans les 72 heures suivant le voyage sont tenus de suivre les instructions et directives de santé publique jugées appropriées par l’agent de contrôle sanitaire au point d’arrivée. Tous les frais engagés seront à la charge des voyageurs (à éviter donc…).

Bien qu’aucun pré-enregistrement et aucune soumission de documents ne soient nécessaires, les autorités thaïlandaises procéderont toujours à des contrôles de santé et de vaccination aléatoires à l’arrivée à partir du 1er juillet.

Le port du masque n’est plus obligatoire mais…

Depuis le 23 juin, le port d’un masque facial à l’extérieur et dans les lieux publics n’est plus obligatoire en Thaïlande, mais … concrètement rien n’a changé : tout le monde continue à porter un masque en Thaïlande en extérieur comme à l’intérieur (sauf les touristes fraichement débarqués).

Donc si vous venez en Thaïlande vous devrez porter un masque la plupart du temps, même si ce n’est pas obligatoire car les services publics et autre lieux très fréquentés comme les centres commerciaux conservent la liberté d’édicter leurs propres règles.

Par exemple, l’opérateur du métro aérien BTS Skytrain exige que les passagers portent des masques en permanence.

Bien que le port du masque soit volontaire depuis le 23 juin, le ministère de la Santé publique recommande aux gens de le porter, pour réduire les risques de contracter la COVID-19 ou d’autres maladies respiratoires lorsqu’ils se trouvent dans un lieu bondé, où la circulation de l’air est mauvaise, ou lorsque la distanciation sociale n’est pas possible.

Par conséquent le port du masque est loin d’avoir disparu en Thaïlande, et devrait subsister encore longtemps compte tenu de la recrudescence constatée des infections aux nouveaux sous-variants COVID-19 BA.4 et BA.5.

Retour à la normale

À partir du 1er juillet, les soirées deviendront plus longues pour les fêtards. Les pubs et les bars seront autorisés à servir de l’alcool jusqu’à 2 heures du matin pour la première fois depuis 2020.

Alors que les autorités signalent que la crise du COVID-19 touche à sa fin, la plupart des entreprises ont repris leurs activités : les restaurants sont à nouveau ouverts sans restriction et les transports en commun sont bondés aux heures de pointe.

Le mode de travail à domicile s’estompe à mesure que de plus en plus de travailleurs sont rappelés au bureau et les embouteillages sont eux aussi de retour.

Rédaction Bangkok

Rédaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est située à Bangkok et est constituée de journalistes pigistes et de stagiaires

5 replies on “La Thaïlande redevient la Thaïlande mais…”

  1. Bonjour,

    ça veut dire quoi « passeport valide (au moins – mois) ?? Je pars le 12 juillet et mon passpeort est neuf, refait le 11 juin 2022

    Merci de m’éclairer

    1. Sur la première page de votre passeport il doit y avoir une date d’expiration. C’est cette date qui compte : au moins 6 mois après l’entrée en Thaïlande. En ce qui vous concerne pas de problème votre passeport doit être valable jusqu’au 10 juin 2032.

    2. Ben ton passeport sera validé 9 ans et 11 mois …. c’est plus que un mois don. Suffisant !!

Comments are closed.