a867f8b9 kirov - thailande-fr

Alors que la Thaïlande confirme sa volonté de rouvrir au tourisme international, avec la mise en place du Thailand Pass et la réduction de la période de quarantaine à 24 heures, très peu d’informations circulent sur le sort des quelques malchanceux qui sont testés positifs à leur arrivée.

Un touriste russe a raconté au blogueur Richard Barrow comment il était arrivé en Thaïlande le 7 novembre où il a été testé positif à l’issue de son premier test PCR (obligatoire).

M. Kirov a été testé positif à son arrivée en Thaïlande et a été envoyé aussitôt dans un hôpital, où il devra rester au moins 10 jours à ses frais, bien qu’il ne présente aucun symptôme.

Sa famille – sa femme et ses deux enfants – bien que testés négatifs ont été mis en quarantaine dans un hôtel et doivent passer un autre test le jour 3 ou 4. S’ils sont négatifs, ils pourront peut-être continuer leurs vacances sans lui.

Si vous pensez pouvoir compter sur votre bancaire pour partir en Thaïlande, c’est possible mais à condition d’avoir un carte Gold

350 000 bahts

Les frais d’hospitalisation pour 10 jours s’élèvent à environ 350 000 bahts pour M.Kirov.

Nous sommes arrivés à Bangkok tôt le matin du 7 novembre, avons fait nos tests RT-PCR à l’hôtel vers 10h00 et avons passé une journée dans notre chambre d’hôtel très excités par nos aventures à venir – je cherchais des offres d’hôtel pour les prochains jours à Bangkok.

Comme je voulais avoir l’esprit tranquille, j’avais emporté des kits de test ATK dans mes bagages. J’ai fait un test pour moi et ma femme en a fait un, les deux étaient négatifs. Alors, nous avons dit à nos enfants que cette journée sera difficile, mais que les prochaines seront formidables.

Nous nous sommes couchés tôt. Vers 21h00. un coup de téléphone m’a réveillé. Au début, j’ai compris que tout allait bien, mais il s’est avéré que la réceptionniste de l’hôtel ne parlait que de ma femme et de mes enfants. Elle a terminé la phrase en disant que mes résultats ont détecté Covid et que nous devons nous rendre à l’hôpital dans différentes voitures.

Cette nuit a été terrible, nous ne pouvions pas dormir, les enfants se sont réveillés à 1h00 du matin à cause du décalage horaire et nous avons réalisé que non seulement nos vacances étaient gâchées, mais que les prochains jours allaient être terribles pour nous tous et cette expérience pourrait nous coûter beaucoup plus cher que les hôtels que je cherchais plus tôt dans la journée. Je voulais embrasser ma femme et mes enfants pour m’excuser, mais j’ai eu peur de le faire, car j’étais positif à la Covid.

Le lendemain matin, j’ai été transféré à l’hôpital – dans une ambulance, avec des sirènes. La seule chose que je savais à propos de cet hôpital, c’est qu’il a 2,7 étoiles dans les critiques de Google, donc j’avais peur d’y aller. L’infirmière était très gentille et sympathique, elle était la seule personne anglophone que j’ai rencontrée là-bas ce matin-là.

Témoignage de M.Kirov testé positif au Covid à son arrivée en Thaïlande

Richard Barrow a également souligné le sort d’un autre touriste dénommé James qui s’est retrouvé dans une situation tout aussi pénible après son arrivée en Thaïlande, bien qu’il ait été testé négatif.

James a partagé une voiture de l’aéroport à son hôtel avec une personne testée positive et a donc été placé en quarantaine pour 14 jours.

« En arrivant à l’hôtel, nous avons tous les deux été testés à 14h30. et envoyé dans nos chambres séparées. À minuit, nous avons tous les deux reçu un message. Le sien signalant qu’il avait été testé positif et qu’il serait transféré à l’hôpital, et le mien négatif, mais disant UE je devrais rester en quarantaine à l’hôtel pendant 14 jours ». James a déclaré que lui et son ami ne présentaient aucun symptôme.

Je ne sais pas si je vais faire un autre test PCR ou si je dois simplement rester pendant les 14 jours. Aucun de nous deux n’a présenté de symptômes de Covid-19 et à son arrivée à l’hôpital, la température de mon ami a été vérifiée et était normale.

Une chance sur mille ?

Alors quelles sont les chances de vous retrouver dans une situation similaire à celles-ci ? En fait si l’on se fie aux statistiques, vous avez très peu de chances d’être testé positif en arrivant en Thaïlande. Surtout si vous êtes complètement vacciné et que vous participez au programme Test & go avec le Thailand Pass.

Entre le 1er et le 8 novembre, sur les 15 763 personnes qui ont atterri à l’aéroport de Survanabhumi pour participer, seules onze personnes, soit 0,07 %, ont été testées positives.

À l’échelle nationale pour tous les aéroports et tous les programmes, y compris le programme Sandbox et la quarantaine, 26 personnes sur 24 905 arrivées ont été testées positives, soit 0,10%.

Mais ces chiffres ne mentionnent pas le nombre de personnes considérées comme des cas contacts à haut risque comme l’infortuné James. Il peut s’agir de personnes assises à côté d’une personne infectée sur le vol ou de quelqu’un qui partage le même véhicule de transfert d’hôtel.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Join the Conversation

3 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Ce n’est pas encore le moment de venir en Thailande . C’est très clair et tant pis pour ceux qui veulent venir à tout prix . Les risques de contaminations restent élevés ici . C’est vraiment pas raisonnable de prendre des risques ( surtout que ça peut coûter la peau des fesses )

    1. Il y a une assurance obligatoire justement pour que les touristes ne fassent pas face à de lourdes dépenses.
      Et niveau risque de contamination il sont actuellement plus faibles qu’en France.

  2. Le test PCR n’est pas adapté pour un diagnostic, mais uniquement pour la recherche, dixit son inventeur. Le résultat dépends du TC utilisé : si TC à 20 est fiable pour détecter une virose covid active. Au delà de 35, il détecte n’importe quel résidu peu spécifique d’une infection par corona parfois ancienne. Un TC à 35 est la norme en Europe. Selon un médecin exerçant en Thaïlande y est utilisé un TC à 40. C’est ainsi que vous pouvez chez vous être – et classé + à votre arrivée en Thaïlande.
    Bonne chance.