Voyage en Thaïlande : comment rester en bonne santé ?

Certaines pathologies inconnues ou éradiquées en France, comme la rage, sont présentes en Thaïlande

La Thaïlande est l’un des pays les plus visité du monde, mais comme partout, il y a quelques informations intéressantes qu’il faut connaître pour y rester en bonne santé.

Si vous souhaitez savoir ce qu’il faut faire en cas de dengue, d’intoxication alimentaire ou de morsure de serpent, le livre « Stay healthy in the Asian tropics » est fait pour vous.

Ce livre écrit par Gérard Lalande, un médecin expatrié depuis 30 ans, a récemment été publié. Il a été présenté lors d’une conférence de presse à l’hôpital BNH à Bangkok.

« Ce livre n’est pas basé que sur des témoignages d’autres personnes, mais aussi sur mon vécu. »

En effet, expatrié depuis 30 ans, Gérard Lalande a lui aussi connu des mésaventures : il a par exemple eu la dengue deux fois déjà.

Son objectif est de conseiller et d’aider les expatriés à faire face aux urgences médicales lorsqu’on est loin de son pays natal.

Nous vous partageons dans cet article quelques informations indispensables à savoir avant de partir.

Se faire soigner en Thaïlande

En Thaïlande, les médecins généralistes et médecins de famille sont très peu répandus. Il y a surtout des spécialistes et des consultations dans les hôpitaux.

Les consultations peuvent paraitre rapides et les prescriptions de médicaments très nombreuses.

Selon le Dr Lalande, plus de 50% des prescriptions de médicaments sont injustifiées.

Dans les hôpitaux privés, le prix des consultations et des soins peuvent être plus élevés qu’en France. Vérifiez votre assurance et ce qu’elle rembourse avant de partir.

Urgences médicales : les aléas du trafic

Lorsque vous faites face à une urgence en France, votre premier réflexe est sans doute d’appeler une ambulance afin d’arriver plus vite à l’hôpital.

En Thaïlande et plus précisément à Bangkok, vous risquez d’attendre votre ambulance plusieurs heures à cause de la circulation très dense.

Il est conseillé de se rendre à l’hôpital par ses propres moyens, avec les transports en commun par exemple, ce qui vous permettra donc d’arriver et donc de vous faire soigner plus rapidement.

Tuberculose : laissez votre bébé se faire vacciner

En Thaïlande, la tuberculose est encore présente. En France, on ne vaccine plus les enfants contre cette maladie considérée comme rare.

Si vous accouchez en Thaïlande, le Docteur Lalande vous conseille de laisser votre bébé se faire vacciner à la maternité.

La dengue

 Voyager en Asie vous expose à la Dengue. En septembre cette année, il y avait 57 000 cas de dengue recensés.

Comment prévenir cette maladie ? Il est essentiel d’essayer de réduire l’exposition aux piqures de moustique afin de minimiser les risques d’infection par la Dengue.

Mettre de l’anti-moustique toutes les deux à quatre heures et mettre des vêtements longs peut également vous éviter des piqures.

La période d’incubation est assez courte, les symptômes apparaissent généralement en moins d’une semaine.

Les symptômes sont les suivants :

  • Des boutons rouges sur le corps
  • Un mal de dos sévère
  • Un mal de tête sévère
  • Une fièvre élevée

Intoxications alimentaires et diarrhées

Si l’on parle de l’Asie, il faut bien évidemment parler des intoxications alimentaires et des diarrhées.

En général, ces infections ne durent pas plus de trois jours et peuvent arriver n’importe où.

Dans ce cas de figure, il est essentiel de rester hydraté, beaucoup de magasins en Asie proposent des sets de réhydratation à mixer avec de l’eau.

Mais si vous souhaitez vraiment les éviter, privilégiez les endroits propres ou les restaurants pour manger.

La rage en Thaïlande

Même si elle n’existe plus en France, la rage est encore présente en Thaïlande.

Il n’est pas obligatoire de se faire vacciner contre la rage avant votre voyage puisqu’il est possible de se faire traiter directement après l’exposition.

Il faut agir très rapidement mais lorsque la rage est traitée, elle n’est pas mortelle.

Lors de votre voyage en Thaïlande, faites attention aux nombreux chiens errants qui sont nombreux à avoir cette maladie.

De plus, si vous repérez une Chauve-souris dans votre chambre, vous êtes exposés à la rage car sa morsure est indolore, et vous devez donc impérativement aller vous faire vacciner.

Vie nocturne en Thaïlande

Il y a quelques choses à savoir avant de s’aventurer dans la vie nocturne thaïlandaise.

Si vous prenez un verre en boîte de nuit, faites attention à votre verre, ne le posez pas.

Il est fréquent que filles et garçons se fassent droguer à l’aide d’une pilule invisible mise dans le verre, sans goût ni odeur.

Les effets se font ressentir dès 15 minutes après l’ingestion, et la victime ne se rappelle de rien pendant plusieurs heures.

Comme dans n’importe quel autre endroit, il est essentiel de se protéger car les maladies sexuellement transmissibles sont aussi très présentes en Thaïlande.

Les prix des pilules de « yaba », de la méthamphétamine, sont aussi très peu élevés. Faites attention, la Thaïlande ne rigole pas avec la possession de drogue, la loi est très stricte et vous vous exposez à de très grosses peines si vous vous faites arrêter.


4.5/5


(6 Reviews)

Laisser un commentaire

Récents

34,244FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,137FollowersSuivre
1,462FollowersSuivre
339AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)