Catégories
Actu

Dengue Thaïlande : 71 décès pour 57000 cas recensés

Le nombre de décès engendré par la fièvre dengue en Thaïlande atteint 71, une augmentation de plus de 30% par rapport à l’année dernière, selon le ministère de la santé.

Le nombre de décès engendré par la fièvre dengue en Thaïlande atteint 71, une augmentation de plus de 30% par rapport à l’année dernière, selon le ministère de la santé.

Jedsada Chokdamrongsuk, secrétaire permanente à la santé, a déclaré que l’augmentation de la mortalité due à l’infection par le virus de la dengue était due en partie au fait que les personnes ne consultait qu’après que leurs symptômes sont devenus sévères.

Le nombre total d’infections jusqu’à présent cette année a atteint 57 129 personnes, dont 71 sont décédées.

Jadis considéré comme une maladie rurale, le virus transmis par les moustiques est devenu de plus en plus endémique dans les zones urbaines.

La plupart des cas cette année se situent dans la région centrale. La province de Nonthaburi a le plus grand nombre de morts avec six personnes tuées, tandis que cinq personnes sont mortes à Bangkok depuis janvier.

La saison humide est aussi la saison qui favorise l’extension de l’épidémie de dengue lorsque les fortes pluies alimentent des flaques d’eau stagnante où les moustiques se reproduisent.

La dengue est une infection virale transmise par la piqûre d’un moustique infecté. Il existe quatre sérotypes étroitement liés mais génétiquement différents du virus qui peuvent causer la dengue (DEN1, DEN2, DEN3, DEN4).

La dengue la plus répandue et normalement bénigne

La fièvre dengue a un large éventail de résultats d’infection (asymptomatique à symptomatique). La maladie symptomatique peut aller de la dengue (DF) à la dengue hémorragique (DH) plus grave.

Dengue Fever (DF) – Dengue la plus répandue et normalement bénigne

La dengue dans sa forme la plus ordinaire est marquée par un début de forte fièvre soudaine, de maux de tête sévères, de douleurs derrière les yeux et de douleurs dans les muscles et les articulations.

Certains patients peuvent également présenter une éruption cutanée et un degré variable de saignement de diverses parties du corps (y compris le nez, la bouche et les gencives ou ecchymoses) .

La dengue hémorragique (DHF) – est une forme plus sévère, observée seulement dans une petite proportion de personnes infectées.

La DHF est une maladie stéréotypique caractérisée par 3 phases;

1. phase fébrile avec une fièvre élevée et continue qui dure généralement moins de 7 jours;

2. phase critique (fuite de plasma) d’une durée de 1 à 2 jours qui apparaît généralement lorsque la fièvre se résorbe, entraînant un choc si elle n’est pas détectée et traitée précocement;

3. phase de convalescence pendant 2-5 jours avec amélioration de l’appétit, bradycardie (rythme cardiaque lent), éruption cutanée convalescente (plaques blanches sur fond rouge), souvent accompagnée de démangeaisons généralisées (plus intenses dans la paume des mains et la plante) et diurèse.

Syndrome de choc de la dengue (DSS) – Le syndrome de choc est une complication dangereuse de l’infection par la dengue et est associé à une mortalité élevée.

La dengue sévère survient à la suite d’une infection secondaire avec un sérotype de virus différent. L’augmentation de la perméabilité vasculaire, associée au dysfonctionnement myocardique et à la déshydratation, contribue au développement d’un état de choc, avec pour résultat une défaillance multiviscérale.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire