Après trois ans de stricte politique zéro Covid, la Chine est passée subitement à la politique « tous Covid » autorisant ses citoyens à sortir et rentrer librement en Chine, sans se soucier des éventuelles conséquences sanitaires dans les pays hôtes.

Pourtant contrairement à plusieurs autres pays comme le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Espagne, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan et l’Australie, la Thaïlande a annoncé que les touristes chinois seront traités comme les autres visiteurs étrangers, et ne seront donc pas tenus de présenter de tests COVID-19 à leur arrivée.

Ils devront cependant présenter un certificat de vaccination et il leur est conseillé de souscrire une assurance maladie avant leur départ pour la Thaïlande.

La Thaïlande a connu une reprise progressive des arrivées de touristes étrangers cette année après avoir supprimé toutes les restrictions de voyage de l’ère pandémique depuis le 1er octobre. Plus de 10 millions de touristes ont déjà visité le pays cette année, et ce nombre devrait doubler l’année prochaine, selon le gouvernement.

50% de Chinois positifs au Covid?

La Thaïlande se prépare à une augmentation sensible des arrivées de touristes chinois, après que le gouvernement chinois a assoupli les restrictions de voyage imposées à leurs citoyens et aux visiteurs étrangers pour visiter la Chine à partir du 8 janvier.

Or selon les premières estimations, le taux d’infection des touristes chinois au Covid est proche de 50%.

Deux vols à destination de Milan ont été parmi les premiers à voir les passagers soumis à de nouveaux tests obligatoires imposés aux voyageurs chinois : sur le premier vol, sur 92 passagers, 35 (38%) ont été testés positifs, et sur le second, sur 120 passagers, 62 (52%) ont été testés positifs.

Alors que les hôpitaux et les crématoriums chinois sont submergés par la vague de Covid, les responsables ont insisté sur le fait que l’épidémie était « sous contrôle » tout en reconnaissant que l’ampleur réelle des infections est « impossible » à suivre.

Même l’’Organisation mondiale de la santé, qui a toujours présenté la Chine comme un pays modèle dans sa gestion du Covid, a qualifié les mesures de précaution de « compréhensibles » à la lumière du manque d’informations sur l’épidémie fournies par Pékin.

La Chine a signalé dimanche plus de 5 100 nouvelles infections et un décès lié au Covid sur sa population de 1,4 milliard d’habitants – mais les chiffres semblent être en décalage avec la réalité sur le terrain.

Un « terreau potentiel » pour l’émergence de nouvelles variants

Avec le virus maintenant capable de circuler sans limitation parmi près d’un cinquième de la population mondiale – dont presque tous ne sont pas immunisés contre une infection antérieure et dont beaucoup ne sont pas vaccinés – les experts craignent que la Chine ne devienne un terrain fertile pour de nouvelles variantes.

« Le fait que 1,4 milliard de personnes soient soudainement exposées au SARS-CoV-2 crée évidemment des conditions propices à l’émergence de variantes », a déclaré Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé mondiale de l’Université de Genève à l’AFP.

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

5 replies on “Les touristes chinois autorisés à voyager en Thaïlande sans test Covid”

  1. j’ai obtenu mon visa OA le 2 Décembre pour un départ le 21 Mars , j’ai 0 dose , un test sera t’il suffisant pour entrer en Thaïlande ?

  2. C’est de la folie la Thaïlande sera bientôt fermée à nouveau

  3. Abbérant qu’ils ne demandent pas de test au départ de la chine pfff . j y vais en mars heureusement que j’ai mes 4 doses mais ça n’empêche pas de se l attraper. C est de l inconscience ou quoi ????

  4. Bonjour les dégâts compte tenu de l efficacité des 2 vaccins chinois pour le Covid !!

Comments are closed.