Catégories
Économie

La croissance révisée à la baisse de 2,8 à 2,5%

La croissance thaïlandaise devrait être de seulement 2,5% en 2019 selon une des principales banques de Thaïlande.

La prévision de croissance du PIB thaïlandais pour l’année 2019 est révisée à la baisse de 2,8 à 2,5%, selon la dernière estimation de Kasikorn Research

Le Kasikorn Research Center (centre de recherche économique de la banque Kasikorn) a révisé ses prévisions de croissance économique de cette année à 2,5%, par rapport à la projection initiale de 2,8%, et prévoit une croissance de 2,7% l’année prochaine.

Une tendance baissière confirmée

La prévision de Kasikorn s’inscrit dans un tendance baissière observée par d’autres instituts comme le Bureau du Conseil national de développement économique et social (NESDC).

De son côté le NESDC a annoncé la semaine dernière que la croissance du PIB de la Thaïlande pour le troisième trimestre de 2019 avait atteint 2,4%, ajustant la croissance totale du PIB à 2,6% pour l’ année 2019.

Les économistes de Kasikorn Research ont déclaré avoir revu à la baisse les prévisions de croissance en raison des performances médiocres des exportations, et du retard dans l’adoption du projet de loi de dépenses budgétaires pour l’exercice 2020.

Nattaporn Triratanasirikul, directeur général adjoint de la recherche de Kasikorn, a déclaré que la croissance économique devrait augmenter de 2,7% l’an prochain, ou dans une fourchette de 2,5 à 3,0%

Mais étant donné que la croissance sera largement dépendante des dépenses budgétaires, en cas d’incertitude politique ou de retard dans le vote des dépenses budgétaires, la croissance du PIB de la Thaïlande pourrait être réduite à 2,5%.

La croissance du PIB en Thaïlande
Infogram

Les exportations en baisse

Les exportations pourraient continuer de diminuer en raison de la mauvaise performance économique des principaux marchés d’exportation de la Thaïlande, et de la guerre commerciale américano-chinoise qui est peu susceptible d’être résolue à court terme.

Les exportations thaïlandaises sont attendues en baisse de 2,5 à 3% en 2019 après une chute de 4,5% au mois d’octobre.

Le tourisme, qui représente environ 18% du PIB, continuera de prospérer selon Kasikorn, mais à un rythme plus modéré qu’auparavant.

Les arrivées de touristes internationaux en Thaïlande sont attendues en hausse de 2 à 3%, en retrait par rapport à une estimation précédente d’environ 4% en 2019.

Le renforcement du baht thaïlandais est également un facteur à prendre en compte, dans l’attente de nouvelles baisses de taux de la Fed susceptibles d’exercer une pression accrue sur le dollar américain.

Pendant ce temps, le secteur immobilier ne s’est pas encore rétabli car il y reste environ 200000 unités d’habitations invendues accumulées sur le marché : un montant trop important pour que les développeurs puissent les écouler à court terme.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • « Pendant ce temps, le secteur immobilier ne s’est pas encore rétabli car il y reste environ 200000 unités d’habitations invendues accumulées sur le marché »…. c’était en 2010 ! Aujourd’hui, c’est plus de 450000 logements qui sont à vendre pour une valeur cumulée de 41 milliards (voir votre article du 18/01/2019). Et ce n’est pas tout car un autre article plus récent (du 03/11/2019), nous informe d’un taux de vente qui chute à 15,7 % à Bangkok. Pour couronner le tout, des condos ou maisons appartenant à des farangs désireux de rentrer chez eux, sont proposés à des prix défiant toute concurrence. Bref, un marché immobilier thaï en pleine déconfiture.

  • Que les autorites assouplissent l’obtention du Visa cela fait 08 ans qu’il est impossible de se rentre en Thailand pourtant par le passe je passais chaque annee mes vacances j’y laissais pas moins de 3Milles euros ce n’est pas rien et il y a plusieurs personnes que je connais Dan’s mon cas les commercants ivoiriens qui faisaient en moyenne des transactions de 50000000 de fcfa

  • Je suis d’accord, le bath est trop fort, 15 % de hausse en 1 an seulement du jamais vu.Et jamais on a vu depuis l’an 2000, le bath redescendre après ces hausses perpétuelles le faisant passer depuis 20 ANS De 53 baths à 33 baths en échange de 1 euro. L’idéal serait que les Thaïs dévaluent leur monnaie d’au moins 15%,, la hausse de la dernière année au minimum…s’ils veulent que les expatriés restent nombreux, que les touristes viennent plus nombreux, et aussi améliorer par la même leurs exportations du fait de cette baisse du bath par dévaluation. Dans le cas contraire, j’espère que l’économie en pâtira, et se cassera la figure…pour remettre le bath dans le droit chemin de sa valeur réelle…Pierre…