Catégories
Économie

Pourquoi le baht thaïlandais ne risque pas de baisser en 2019

Soutenu pas des réserves de changes confortables le baht thaïlandais s’est apprécié de 5% sur les six derniers mois.

Avec des réserves de changes conséquentes, un endettement modéré et un excédent chronique de sa balance des paiements entretenu par des exportations et un tourisme très dynamique, le baht thaïlandais coche toutes les cases d’une devise qui ne peut que monter.

Grâce aux énormes réserves de change de la Thaïlande, d’un montant de 207 milliards de dollars américains, la progression du baht thaïlandais est d’environ 5% par rapport au dollar au cours des six derniers mois : c’est la plus forte du monde, selon les données compilées par Bloomberg.

La balance des comptes courants a représenté 10,8% du PIB en 2017, grâce à la hausse des recettes touristiques, est aussi la huitième plus élevée au monde, selon les données compilées par le Fonds monétaire international.

Selon les prévisions de Kasikorn Bank, la valeur du baht pourrait s’apprécier jusqu’ à 31,50 par rapport au dollar américain ce trimestre, car la volatilité financière mondiale actuelle encourage les investisseurs à se diriger vers de nouvelles destinations refuges.

«On s’attendait déjà à un ralentissement des exportations en raison de l’impact de la guerre commerciale. La force du baht qui s’ajoute à cela réduira les recettes d’exportation lorsqu’elles seront converties en monnaie locale. »


DUANGRAT PRAJAKSILPTHAI, ÉCONOMISTE À LA BANQUE TMB. Source : Bangkok Post

Quant à la dette publique de la Thaïlande, elle est estimée à 40% du PIB, dont seulement 8% détenue par des investisseurs étrangers.

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

  • C’est pas tenable avec l’euro, une vrais monnaie de singe !!!
    En 10 ans j’ai connu le Bath passer de 53 a 33 pour 1 euro
    J’ai qu’une envie, c’est de m’installé dans se pays, d’ici 20 ans il serra plus riche que la France…
    L’Europe est en plaine déconfiture.

  • Il y a en Thaïlande le même nombre d’habitants qu’en France et la superficie est la même, mais son PIB est 6 fois inférieur ! Les seules aides sociales en France représentent 2 fois le PIB de la Thaïlande. Avec leur politique inégalitaire, la redistribution est en panne et le pouvoir d’achat stagne. Le manque d’investissement d’avenir dans les équipements publics en dehors de Bangkok est criant et le pourcentage du PIB consacré à la recherche ridicule, comparable à celui de la Somalie, 10 fois inférieur à celui de la Corée par exemple. Le taux de croissance de la Thaïlande devrait être au moins de 5 % par an pour espérer satisfaire les besoins, mais il stagne à un niveau bien plus bas. Ce n’est pas demain que la Thaïlande va dépasser la France. Quand au bath fort, il ne favorise pas du tout les expatriés ! Vos revenus en Euros ont perdue 20 % de leur valeur ces dernières années et ça pourrait s’amplifier. Un bath fort est une mauvaise chose pour le pays comme pour les français installés ici.

  • L’Europe en déconfiture? Vous oubliez que le baht s’est valorisé par rapport à presque toutes les autres monnaies. Demandez aux Anglais combien la livre a perdu par rapport au baht…Pas tant en déconfiture que ça notre Europe 😉