Catégories
A la Une Économie

Des tablettes chinoises pour les écoliers thaïlandais

C’était une des promesses électorales du gouvernement de Yingluck Shinawatra: offrir aux écoliers thaïlandais des tablettes informatiques. Un marché de près d’un million d’unités qui est en passe d’être remporté par la Chine. Le fabricant chinois de téléviseurs et de terminaux d’affichage Scope a été présélectionné par le gouvernement thaïlandais pour la fourniture de 860.000 tablettes….

Le fabricant chinois de téléviseurs et de terminaux d’affichage Scope a été présélectionné par le gouvernement thaïlandais pour la fourniture de 860.000 tablettes pour équiper les écoliers. Par rapport aux autres candidats que sont Huawei, TCL, ZTE et Lenovo, le fabricant de Shenzhen Scope a déposé la meilleure offre en terme de coût et pourrait fournir des tablettes au prix de 81 dollars par unité.

Le ScoPad modèle SP0712 dispose d’un écran de sept pouces avec écran tactile, la 3G, un processeur 1,2 GHz u, 512 Mo de RAM, 8 Go de stockage et Android de Google version 3.2.

La tablette est conforme aux spécifications du gouvernement d'un écran de sept pouces, 3G intégrée, 512 Mo de RAM, 8 Go de mémoire de stockage et Android Google 3.2.
La tablette est conforme aux spécifications du gouvernement thaïlandais: un écran de sept pouces, 3G intégrée, 512 Mo de RAM, 8 Go de mémoire de stockage et Android Google 3.2.

Une source proche de l’équipe de négociation, dirigée par le ministre des Affaires étrangères, a révélé au Bangkok Post que Scope Shenzhen Development Co, le fabricant des ScoPad, sera probablement le bénéficiaire du contrat de fourniture aux écoles thaïlandaises. L’objectif initial est de 860.000 tablettes dans le cadre d’un accord de gouvernement à gouvernement.

« Sauf surprise, Scopad est sur de remporter le contrat», a déclaré la source au Bangkok Post

Scope Shenzhen affiche une capacité de production de 100.000 tablettes par mois. TCL, Huawei, ZTE et Lenovo sont encore en négociations, mais TCL dispose d’un écran de résolution inférieure et les trois autres n’ont pas pu soutenir la concurrence sur les prix. A noter que tous les soumissionnaires sont originaire de Chine.

Le gouvernement thaïlandais a fait du service après-vente une condition majeure pour les fournisseurs, exigeant une garantie de deux ans pour leurs produits. Dix jours après la signature d’un accord, l’adjudicataire doit fournir 2.000 unités à tester avant de commencer la production complète.

Un second lot de 200.000 pourrait alors être livré fin avril, ainsi que 200.000 autres unités d’ici la fin du mois de mai.

Anudith Nakonthap, le ministre de l’Information et Communication et Technologies, qui est également directeur du comité de travail sur les tablettes pour les écoles, a dit qu’il soumettra une proposition au Cabinet pour approbation aujourd’hui.

« Si le budget de 1,9 milliards de baht n’est pas suffisant, nous allons utiliser l’argent du budget de l’exercice 2013 pour soutenir le projet, » a t-il ajouté.

Controverse sur les iPad en Chine

Sur le marché des tablettes en Chine, vient de subir un revers judiciaire inattendu dans une affaire de propriété intellectuelle autour de la marque iPad avec la société chinoise Proview Technology. Apple avait engagé des poursuites contre Proview Technology qu’il accusait d’enfreindre sa marque iPad. Le géant américain vient de se voir débouté par un tribunal de Shenzhen (Sud de la Chine).

La société Proview Taipei avait inscrit la marque « iPad » dans de nombreux pays et régions début 2000 (Chine, Mexique, Corée du Sud, Singapour, Indonésie, Thaïlande, Vietnam) , et la société Proview Shenzhen l’avait enregistrée dans la partie continentale chinoise en 2001.
Lire aussi Apple pourrait perdre la marque iPad en Chine – thailande-fr.com

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire