Catégories
Économie Video

Economie: la Thaïlande devrait mettre deux ans à récupérer

La Banque mondiale et la Banque de Thaïlande estiment que l’économie thaïlandaise ne retrouvera pas son niveau pré Covid-19 avant deux ans.

L’économie de la Thaïlande pourrait prendre au moins deux années pour revenir à son niveau d’avant la pandémie, selon la Banque mondiale et la Banque de Thaïlande.

Les deux institutions estiment dans leurs prévisions qu’il faudra environ deux ans pour que l’économie thaïlandaise retrouve son niveau d’avant la crise de la Covid-19.

La Thaïlande fait partie des économies les plus touchées de la région car les exportations et le tourisme international, deux des plus gros contributeurs à son PIB, ont été particulièrement touchés par la crise du Covid-19.

Avec une économie très dépendante du tourisme, la Thaïlande est un des pays les plus touchés par la crise du coronavirus.

L’économie thaïlandaise devrait être sérieusement impactée par l’épidémie de coronavirus, se contractant d’au moins 5% en 2020 selon la Banque Mondiale et de 8,1% selon la Banque de Thaïlande.

Plus de 8 millions d’emplois menacés

La Banque mondiale estime que 8,3 millions de travailleurs perdront leur emploi ou leurs revenus en raison de la crise du COVID-19, qui menace de nombreux emplois, en particulier ceux liés au tourisme et aux services.

L’impact du Covid-19 sur la Thaïlande (Banque mondiale).

«La Thaïlande est plus exposée que d’autres pays de la région en raison du poids du secteur du tourisme qui représente près de 15% du PIB, et elle est également fortement exposée aux risques sur les exportations»

Kiatipong Ariyapruchya, économiste principal pour la Thaïlande à la Banque mondiale
Un chauffeur de tuktuk dans le quartier historique de Bangkok
La Banque mondiale estime que 8,3 millions de travailleurs perdront leur emploi ou leurs revenus en raison de la crise du COVID-19. Photo by Martin Péchy on Pexels.com

La Banque de Thaïlande prévoit un délai de deux ans pour un retour à la normale

L’économie de la Thaïlande devrait prendre deux ans pour se rétablir complètement, a également déclaré hier le gouverneur de la Banque de Thaïlande.

La banque centrale a révisé à la baisse la croissance du PIB de la Thaïlande pour cette année, prévoyant une contraction de 8,1% par rapport à une baisse de 5,3% prévue précédemment.

La banque centrale a toutefois relevé ses prévisions de croissance économique pour l’an prochain à 5% par rapport aux 3% prévus en mars.

Une contraction de 8,1% du PIB est pour le moment la prévision officielle la plus pessimiste pour la Thaïlande.

Cela représenterait aussi la plus forte baisse du PIB jamais enregistrée par le pays, dépassant même le plongeon de la crise financière asiatique en 1997 il y a plus de deux décennies, selon Bloomberg .

Le pays tributaire du tourisme, qui a enregistré un record de 39,8 millions d’arrivées de touristes l’année dernière, a interdit les vols entrants depuis le mois d’avril.

La réponse globale de la Thaïlande et sa capacité à lutter contre l’épidémie ont conduit l’Organisation mondiale de la santé à identifier la Thaïlande, aux côtés de la Nouvelle-Zélande, comme un exemple de réussite dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Lire aussi La réponse de la Thaïlande au COVID-19: résilience et solidarité – Économie – thailande-fr.com 
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Un pays dépendant du tourisme et des exportations

La Thaïlande n’a enregistré aucune arrivée ou recettes touristiques en provenance de l’étranger pour un troisième mois consécutif en juin, la pandémie ayant entraîné la fermeture des frontières depuis le 26 mars.

Les entrées de touristes internationaux devraient chuter cette à seulement 8 millions cette année, au lieu de 39,8 millions en 2019, soit seulement un cinquième du total de l’année dernière.

La banque de Thaïlande prévoit que le nombre de touristes étrangers plongera de 80% cette année à 8 millions, pour rebondir à 16 millions en 2021.

La semaine dernière, l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande (CAAT) a évoqué la possibilité de prolonger l’interdiction des vols internationaux jusqu’au 31 juillet, en raison des inquiétudes suscitées par la situation mondiale du COVID-19.

Lire aussi Tourisme Thaïlande : vers une chute de 80% en 2020 – Tourisme – thailande-fr.com
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

5 réponses sur « Economie: la Thaïlande devrait mettre deux ans à récupérer »

8,3 millions d’emplois perdus dans le tourisme, c’est sans compter l’économie informelle qui en dépend, directement ou indirectement (les petits guesthouses, les petites agences de location de véhicules, etc). Selon un article du Bangkok Post du 22 avril 2020, à peine quelques jours après la fermeture du pays, ils étaient déjà 27’000’000 à avoir perdu leur source de revenu… Plus d’un tiers de la population du pays… Si le pays ne se rouvre pas aux touristes internationaux, la catastrophe sociale sera terrible, et elle causera plus de morts que ceux que COVID pourrait faire… Il serait pourtant possible de réparer les dégâts, partiellement du moins, si la Thaïlande rouvre ses frontières avec les pays ayant la pandémie sous contrôle. Mais le pays en a-t-il la volonté politique ? En suivant les medias thais, on peut en douter….

Hé bien qu’ils soient plus intelligents que l’Occident avec cette arnaque au COVID, qu’ils ouvrent enfin leurs frontières aux touristes.

« dépassant même le plongeon de la crise financière asiatique en 2007 il y a plus de deux décennies… » comme quoi se relire a du bon !

Laisser un commentaire