Catégories
séjours Tourisme

Voyage en Thaïlande : l’embarras du choix

La Thaïlande est un pays très facile d’accès, et desservi par de nombreuses compagnies aériennes qui proposent des tarifs très compétitifs pour arriver à Bangkok, mais aussi à destination de certaines grandes villes de Thaïlande comme Chiang Maï ou Phuket.

La Thaïlande est un pays très facile d’accès, et desservi par de nombreuses compagnies aériennes  qui proposent des tarifs très compétitifs  pour arriver à Bangkok, mais aussi à destination de certaines grandes villes de Thaïlande comme Chiang Maï ou Phuket.

Au départ de Paris, Bangkok est relié par Thai Airways, Air France, Etihad, Emirates, KLM, Qatar Airlines, Turkish Airlines, pour ne citer que les principales compagnies.

Pour être sûr de trouver la meilleure offre parmi les  très nombreux vols à destination de Bangkok, vous aurez sans doute intérêt à utiliser un comparateur de voyage pas cher, qui référence pour vous les meilleurs prix des vols, mais aussi des hôtels, depuis la France à destination de la Thaïlande.

Inauguré en 2006, Suvarnabhumi est le 14 ème aéroport mondial et le 6 ème d’Asie, il constitue une des principales plates-formes de correspondance des nombreuses compagnies internationales qui desservent la région.

La découverte d’un pays aux multiples facettes

Une fois en Thaïlande, beaucoup d’opportunités de découverte s’offre à vous. Bangkok qui regorge de majestueux palais bouddhistes aux toits dorés qui éblouissent le visiteur par leurs beautés et leurs recueillements, mais aussi d’impressionnants centre commerciaux  qui poussent comme des champignons au cœur des « street food » et des « night markets » et qui font le charme de cette capitale.

nightlife
Plaque tournante de l’économie, du tourisme mais aussi de la culture, Bangkok est vraiment une ville qui ne dort jamais.

Dans la région nord et montagneuse de la Thaïlande, l’amateur d’aventure prêtera attention à faire un détour à Chiang Maï. Cette région aux températures plus fraîches que celles de Bangkok, permet de se relaxer mais aussi d’entreprendre de partir en treck d’un ou plusieurs jours à dos d’éléphant. L’occasion de découvrir les habitants des villages ethniques voisins, ou bien même se rendre au Triangle d’or un peu plus au nord à la frontière de la Birmanie et du Laos avec la Thaïlande.

Plus au Sud du pays, le voyageur à la recherche de repos, se verra choisir de partir à destination de l’archipel d’îles paradisiaques que compte la Thaïlande.

A la découverte des îles, « Koh » en thaïlandais

En se rendant dans ces îles, le voyageur amateur de plongée ou même de tranquillité et de nature se trouvera à son comble dans les îles de Koh Lanta, Koh Lipe ainsi que Koh Phi Phi ou encore Koh Samui qui sont référencées parmi les plus beaux sites de plongée au monde. Le paysage, la verdure, les plages de sable blanc que nous offrent ce paradis sont très facile d’accès au départ de Bangkok. La beauté et l’attractivité du spectacle valent le détour !

Si jamais votre parcours ne vous permet pas de vous éloigner de la capitale, il est aussi possible de rester aux alentours, dans les îles de Koh Samet ou Koh Chang qui offrent aux visiteurs un lieu de relaxation d’une beauté équivalente à celles de l’archipel thaïlandaise.

En effet, encore relativement préservées par les vagues touristiques, ces deux îles combinent tous les atouts nécessaires pour profiter d’un moment de détente en bord de mer.

La Thaïlande recèle de lieux insolites et uniques qui n’attendent que d’être visités !

Il ne vous reste plus qu’à opter pour l’itinéraire qui vous correspondra le plus en fonction de votre budget et de vos envies et en amont de la préparation n’oubliez pas d’établir une comparaison grâce à un comparateur de voyage pas cher qui se chargera de trouver pour vous le meilleur séjour au meilleur prix !

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

1 réponse sur « Voyage en Thaïlande : l’embarras du choix »

Laisser un commentaire