Les attitudes envers les femmes en Thaïlande et le rôle des femmes dans la société thaïlandaise apparaissent souvent complexes et contradictoires.

Tandis que la société thaïlandaise reste fondamentalement conservatrice, et que les femmes jouent un rôle proéminent dans l’économie, elles sont souvent représentées dans les médias comme objets sexuels, ou comme un divertissement parmi d’autres dans une société matérialiste.

Dans le plupart des médias thaïlandais, les stéréotypes sont monnaie courante et perpétuent l’objectivation des femmes, souvent sous des formes insidieuses et violentes, comme dans les séries télévisées.

Les séries télévisées thaïlandaises, appelées « lakorn », sont caractérisées par la violence envers les femmes : l’an dernier, les données du ministère thaïlandais de la Santé ont montré que 80% des séries télévisées thaïlandaises grand public comportaient des scènes de viol.

a écrit Jasmine Chia En mars 2016 dans un article intitulé «Le mensonge privilégié de l’égalité entre les sexes en Thaïlande» dans la Harvard International Review.

Dans cet article, Jasmine Chia écrit aussi :

«La vérité est que les femmes ne subissent pas de restrictions de droit à la mobilité, d’accès à l’éducation et dans la participation à la population active.

Ce dont souffrent les femmes en Thaïlande, c’est l’absence d’accès de facto au pouvoir: une impuissance culturelle qui résulte en partie de l’impérialisme sexuel, des politiques de l’État et de la socialisation par sexe ».

La Une de l'édition dominicale du quotidien thaïlandais Thairath ( ไทยรัฐ)
La Une de l’édition dominicale du quotidien thaïlandais Thairath ( ไทยรัฐ)

Pourtant en matière d’égalité des sexes la Thaïlande présente un bilan très positif selon plusieurs indices internationaux.

Aujourd’hui, la Thaïlande a le cinquième plus grand nombre de doctorants accordés aux femmes par rapport aux hommes (57%) dans le monde, et l’une des plus fortes proportions parmi les pays asiatiques (51%) de chercheurs scientifiques féminins. Selon l’ Encyclopédie internationale de la sexualité

Globalement le marché asiatique est plus favorable aux femmes pour ce qui est de l’accès à des postes à responsabilité que le reste du monde. Dans ces économies qui se développent rapidement, les entreprises recherchent des compétences et des personnes diplômées rapidement.

S’exprimant sur le sujet ce soir au  FCCT à 19h

Jasmine Chia , étudiante de deuxième année à l’Université de Harvard, et auteur d’un article intitulé The Privileged Lie of Gender Equality in Thailand, paru dans le Global Network de Harvard International Review, 30 mars 2016.

Lakkana Punwichai , écrivain, chroniqueur, animateur de télévision et ancien doctorant à la Graduate School of Human and Environmental Sciences de l’Université de Kyoto.

Pavida Pananond , professeur agrégé d’affaires internationales à la Thammasat Business School de l’Université Thammasat et écrivain largement publié.

Foreign Correspondents’ Club of Thailand (FCCT)
Penthouse, Maneeya Center Building
518/5 Ploenchit Road (connected to the BTS Skytrain Chitlom station)
Patumwan, Bangkok 10330
Tel.: 02-652-0580