Catégories
armée Politique

L’état d’urgence devrait être étendu au mois de juillet

L’état d’urgence entré en vigueur en Thaïlande depuis le 26 mars devrait être prolongé d’un quatrième mois jusqu’au 31 juillet

Le Conseil de sécurité nationale (NSC) a recommandé de prolonger l’application du décret d’urgence d’ un mois supplémentaire jusqu’au 31 juillet.

La recommandation devra être formellement approuvée d’abord par le Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA) le 29 juin, puis par le gouvernement le 30 juin.

Il s’agit en fait d’une consultation et d’un vote de pure forme, car toutes ces instances sont contrôlées par l’armée, et c’est le général Prayut qui est président du CCSA.

“Inquiétudes concernant la Covid-19”

Le décret devrait expirer à la fin du mois du juin, mais le secrétaire général du NSC, le général Somsak Roongsita, a déclaré jeudi qu’il souhaitait que le décret soit étendu d’un mois supplémentaire “en raison des inquiétudes persistantes concernant la situation de la Covid-19”.

Hier jeudi 25 juin, la Thaïlande a enregistré un seul nouveau cas de coronavirus détecté sur un ressortissant thaïlandais placé en quarantaine et revenant de l’étranger, ce qui porte à 31 le nombre de jours consécutifs sans transmission locale.

Le décret a déjà été prolongé à deux reprises depuis sa première entrée en vigueur le 26 mars.

“Rien à voir avec la politique”

Le général Somsak a déclaré que l’état d’urgence n’avait rien à voir avec la politique et qu’il “n’avait eu aucun impact sur la vie quotidienne des gens”.

“Le principal objectif du décret d’urgence est de répondre aux préoccupations de santé publique. Cela n’a rien à voir avec la politique, ni avec l’interdiction des rassemblements”

Général Somsak Roongsita

D’après le général Somsak, sans l’état d’urgence, il serait difficile pour les autorités de faire appliquer des mesures de lutte contre les maladies en cas de nouvelle augmentation de la transmission du virus, ajoutant que la situation pandémique mondiale ne s’était pas améliorée.

Les mesures imposées en vertu du décret d’urgence comprennent entre autres le couvre-feu et l’interdiction des rassemblements, ainsi que “la diffusion d’informations susceptibles de provoquer la panique”.

L’opposition a appelé le gouvernement à mettre fin à l’état d’urgence car il donne aux autorités le pouvoir d’interdire les rassemblements et de restreindre d’autres libertés comme la liberté d’expression.

Lire aussi Covid-19 : la Thaïlande enregistre un mois sans transmission locale – Actu – thailande-fr.com
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

  • Tout cela est du pain béni pour les militaires du pouvoir qui visiblement se foutent completement de la situation économique du pays afin de continuer à garder le pouvoir. en muselant tout.
    Le corona à bon dos, puisqu’avec lui..pas besoin de la force publique pour obliger les gens… c’est effectivement une maniere de voir les choses!!!