Thailand paddy fields, culture du riz
Les incertitudes de la situation mondiale et les conséquences des catastrophes naturelles vont peser sur les perspectives de croissance de l’Asie de l’Est dans la période à venir.

Environ 40% des ménages ruraux thaïlandais vivent en dessous du seuil de pauvreté, fixé à 32000 bahts (environ 800 euros) par an en Thaïlande.

Le revenu agricole était en moyenne de 57 032 bahts par ménage en 2017, ce qui est inférieur à l’objectif du gouvernement de 60 000 bahts d’ici 2021, a déclaré Witsanu Attavanich, professeur d’économie à l’université Kasetsart, d’après les résultats d’une enquête du département d’économie de l’université sur l’industrie agricole de 2003 à 2013.

 « Environ 40% des ménages agricoles interrogés avaient un revenu annuel inférieur au seuil de pauvreté de 32000 baht, et chaque ménage agricole comptait en moyenne 2,7 membres », a t-il ajouté.

Le fardeau de la dette du secteur est un autre défi majeur, avec 30% des ménages agricoles ayant une dette supérieure au revenu agricole annuel moyen par personne et 10% avec une dette supérieure à trois fois ce revenu.

Selon le professeur Witsanu, le vieillissement de la population agricole constitue également un obstacle pour le secteur, car la main-d’œuvre agricole âgée de 40 à 60 ans est passée de 39% en 2003 à 49% en 2013, tandis que les jeunes agriculteurs âgés de 15 à 40 ans ne sont plus que 32% sur la même période.

Une majorité de petites exploitations à faibles rendements

En 2017, la moitié des ménages agricoles possédaient moins de 10 rai de terres agricoles par ménage, avec une moyenne globale de 14,3 rai appartenant à des familles agricoles. Les petites plantations ont partiellement affecté la productivité du secteur, 50% des ménages agricoles ayant des niveaux de productivité inférieurs à la moyenne.

Cependant, les ménages agricoles ont aussi montré des tendances positives en remplaçant le travail humain par des machines, avec 68% du total des ménages agricoles utilisant des machines agricoles modernes.

L’enquête a également révélé que les jeunes agriculteurs pratiquaient une agriculture spécialisée, mais pas suffisamment pour réaliser des économies d’échelle.

Votre avis ?

1 commentaire

  1. La majorite des thais ne vivent pas de l’agriculture et quant on sait que la majorite les thais ne declarent pas leurs revenus .

     

Laisser un commentaire