Catégories
Économie

85% des ménages thaïlandais à faibles revenus sont surendettés

Un sondage récent estime la dette moyenne par ménage thaïlandais à 137 988 baht, soit le niveau le plus élevé en dix ans, en hausse de près de 5% par rapport à 2017.

Le Centre de prévision économique et commerciale de l’Université de la Chambre de commerce thaïlandaise a effectué un sondage sur l’endettement des travailleurs thaïlandais à faibles revenus (salaire de moins de 15000 bahts par mois).

Les résultats démontrent que l’écrasante majorité (96%) des travailleurs thaïlandais dont le salaire est inférieur à 15.000 bahts par mois ont un niveau d’endettement trop élevé.

85% des ménages surendettés

Quelque 85,4% des répondants ont aussi déclaré avoir manqué à leurs obligations au cours des 12 derniers mois et avoir été dans l’impossibilité de rembourser leur prêt, ce qui correspond à la définition du surendettement.

Sur les 1.194 personnes interrogées, 96% ont déclaré aux sondeurs avoir des dettes, un chiffre qui révèle une tendance croissance à l’endettement qui atteint ainsi en Thaïlande son niveau le plus élevé depuis 10 ans.

Une dette moyenne de 138.000 bahts

La dette moyenne des ménages à faibles revenus a été évaluée à 137 988 bahts, en hausse de 4,9% sur l’année, soit environ 8 mois de salaire avec un remboursement mensuel moyen de 5 326 baht, soit environ 30% du salaire mensuel de base (en Thaïlande le salaire minimal est de 300 baht par jour).

Plus inquiétant encore, un graphique publié par le Bangkok Post montre que plus de 34% de la dette des ménages à bas revenus est contractée auprès du secteur informel (des prêteurs sur gage connu sous le nom de « loan sharks« ) à des taux prohibitifs (20% par mois…).

Source http://thainews.prd.go.th/website_en/news/news_detail/WNECO6104270010002

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 réponses sur « 85% des ménages thaïlandais à faibles revenus sont surendettés »

Il serait souhaitable que des cours et exercices (simples) de comptabilité soient dispensés aux écoliers dès leur plus jeune âge.
La plupart des thaïs sont en effet incapables de gérer leur argent. Ce surendettement, peut également se révéler nuisible pour
les farangs tombés dans ces familles suite à une rencontre amoureuse.

Il y a de plus en plus de jeunes Thaïlandais, donc de plus en plus issus des classes moyennes, qui suivent des études supérieures. Les droits d’inscription à l’université en Thaïlande sont aussi élevés que dans une université française (de 20 000 à 40 000 baths par semestre, donc le double à l’année). Je me suis toujours demandé comment ils s’acquittaient de ces droits d’inscription. Vous me donnez la réponse. Merci.

Laisser un commentaire