Catégories
Économie

La Chine annule son contrat d’achat de riz thaïlandais

Le gouvernement chinois s’était engagé à racheter à la Thaïlande 1.2 millions de tonnes de riz : il vient de faire machine arrière

Nouvel épisode dans l’affaire de financement du riz. Alors que le gouvernement chinois s’était engagé à racheter à la Thaïlande 1.2 millions de tonnes de riz, ce dernier vient de faire machine arrière en annonçant son retrait dans cette affaire suite aux enquêtes pour corruption dans le plan de financement du riz.


« Depuis l’enquête de la NACC sur la transparence du marché entre la Thaïlande et la Chine, le gouvernement chinois n’a plus confiance en nous et ne veut plus faire du business avec nous » a déclaré à ce propos le ministre du commerce Niwatthamrong Bunsongphaisan.

Pour plusieurs exportateurs et chercheurs ce contrat d’achat de riz entre la Thaïlande et la Chine est loin d’être clair. Chookiat Ophaswonge, président de l’association des exportateurs de riz thaïe, suspecte ainsi que ce prétendu deal a été inventé de toute pièce par le gouvernement.

« Le gouvernement joue un jeu dangereux depuis deux ans en trompant les gens, leur affirmant qu’il peut vendre ses stocks dans un accord de gouvernement à gouvernement (G2G). Mais c’est un mensonge.»

affirme une source anonyme proche du dossier.

Cependant bien que de nombreux doutes planent autour de cet accord aux contours flous ces allégations restent des hypothèse pour le moment.

Pour rappel, le gouvernement Thaïlandais est supposé avoir signé un contrat en novembre 2013 concernant la vente de 1.2 millions tonnes de riz dans un accord G2G à destination d’une entreprise d’état à Harbin dans le nord de la Chine.

Alors que la Thaïlande peine déjà à mettre en place un plan de remboursement pour les riziculteurs qui attendent toujours d’être payés pour leurs récoltes, ce recul de la Chine laisse supposer un retard encore plus grand quand à un éventuel paiement.

A cet effet Mr. Niwatthamrong a annoncé que le gouvernement lancerait dès la semaine prochaine un appel d’offre concernant la mise en vente de 400.000 tonnes de riz provenant du stock national.

4 réponses sur « La Chine annule son contrat d’achat de riz thaïlandais »

En dehors même du conflit actuel, tout le monde sait que ce riz personne n’en veut car plus cher que le court du marché ! On peut même se dire que s’il se vend c’est qu’on promet quelque chose en échange comme de gros contrat… quelle mauvaise fois quand même !

suthep doit y etre pour quelquechose …. il a tout interet a ce que les riziculteurs ne soient pas payes..

Laisser un commentaire