Catégories
Économie Investissement

Les 11 prochains "dragons"

Il y a cinq ans, dans un rapport prospectif sur la situation mondiale en 2025 ou 2050, le chef économiste de Goldman Sachs, Jim O’Neill, suggérait que les quatre grands marchés émergents, ou « BRICs » (Brésil, Russie, Inde et Chine), pouvaient rattraper les économies leaders de la planète en l’espace de quelques décennies.

Il y a cinq ans, dans un rapport prospectif sur la situation mondiale en 2025 ou 2050, le chef économiste de Goldman Sachs, Jim O’Neill, suggérait que les quatre grands marchés émergents, ou « BRICs » (Brésil, Russie, Inde et Chine), pouvaient rattraper les économies leaders de la planète en l’espace de quelques décennies.

La réalité s’est révélée supérieure aux attentes. Toutes ces régions ont profité de la mondialisation et de la croissance globale de l’économie; elles ont été « boostées » par l’abondance de matières premières et les échanges qu’elles ont tissés. Les grandes entreprises de ces pays se sont développées comme autant de nouveaux “global players” capables de changer le marché mondial. En dehors des BRICs, quels autres marchés émergents sont aujourd’hui capables de rejoindre le groupe de tête des économies mondiales?

Les “Next Eleven”

La Global Research Division de Goldman Sachs a dressé une nouvelle liste de onze pays. Elle les a nommés les “Next Eleven” ou “N-11”. Ce sont le Bangladesh, la Corée du Sud, l’Egypte, l’Indonesie, l’Iran, le Mexique, le Nigeria, le Pakistan, les Philippines, la Turquie et le Vietnam. Ils ont été sélectionnés en fonction leur capacité à faire partie des 20 premières économies mondiales, d’après des critères comme la taille de leur population ou le taux de croissance de leur économie.Le Vietnam a le plus fort taux de croissance après la Chine et c’est le pays qui a aussi le plus fort potentiel de croissance dans les prochaines décennies. Ces deux pays sont capables de rattraper les économies industrialisées plus rapidement qu’aucun autre marché émergent. L’économie du Pakistan s’est petit à petit alignée sur celle de l’Inde, moteur de croissance de la région. Les Philippines en ont aussi profité et connaissent depuis plus de 10 ans une croissance d’environ 4%.

La Corée du Sud se transforme peu à peu en une nation moderne et industrialisée. L’Indonésie a connu une forte croissance ces dernières années. L’Egypte a réduit ses barrières à la compétition et ses droits de douane. La Turquie connait une forte progression des investissements étrangers. Enfin, le Mexique est devenu première économie d’Amérique Latine en 2005. En termes de PIB, c’est ce pays qui parmi les Next Eleven a le plus de chance de pénétrer le groupe de têtes des économies mondiales en 2050. La Chine sera alors la première économie du monde, devant les USA, l’Inde, le Japon et le Brésil.

L’Indonésie et la Corée du Sud pourraient dépasser l’Italie et le Canada. Globalement, la plupart des Next Eleven atteindront ou dépasseront le seuil de 3000USD pour «la primary consumption». Ces développements offrent de fantastiques opportunités pour les investisseurs.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Laisser un commentaire