5ab096b3 ltr visa - thailande-fr

Un projet de visa de long terme a été approuvé cette semaine par le gouvernement thaïlandais visant à exonérer partiellement de l’impôt sur le revenu les étrangers titulaires d’un visa de résident de longue durée (visa LTR pour Long Term Resident) qui séjournent en Thaïlande ou qui souhaitent travailler depuis la Thaïlande.

Tel que décrit dans ce projet, le visa LTR permet de demeurer 10 ans en Thaïlande : il est valable 5 ans et renouvelable une fois pour une durée maximale de 10 ans.

Les titulaires du visa devront payer une redevance annuelle de 10 000 bahts (environ 275 euros) et déclarer leur adresse résidentielle une fois par an (au lieu de tous les 90 jours pour les autres visas).

Contrairement aux autres visas de long terme comme le « visa élite« , le visa LTR permet également d’obtenir un permis de travail et de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu.

Les étrangers qui travaillent en Thaïlande dans des domaines spécifiques ou dont les compétences sont requises par le pays bénéficieront d’un impôt forfaitaire sur le revenu des personnes physiques de 17 %. L’objectif est d’attirer les étrangers considérés comme riches et de les inciter à rester dans ce pays à long terme afin de stimuler l’économie nationale. 

Quatre catégories de personnes éligibles

Les investisseurs

Tout d’abord on retrouve les étrangers qui investissent dans des obligations du gouvernement Thaïlandais par des investissements directs étrangers ou dans l’immobilier en Thaïlande. L’investissement doit avoir une valeur minimale de 500 000 USD. Il faut également qu’ils n’aient pas eu un revenu inférieur à 80 000 USD les deux dernières années avant la demande du visa, et qu’ils aient des actifs d’une valeur d’environ 1 million de dollars américains.

Les retraités

La seconde catégorie concerne les retraités. Pour être un retraité étranger éligible pour ce visa longue durée, il faut avoir au moins 50 ans et avoir investi dans des obligations du gouvernement thaïlandais via le biais d’investissements directs étrangers ou investi dans l’immobilier en Thaïlande, pour une valeur minimale de 250 000 USD. De plus, il est indiqué que leur revenu annuel doit s’élever au moins à 40 000 USD ou que leur pension annuelle soit supérieure ou égale à 80 000 USD. 

Les travailleurs nomades

On trouve ensuite les étrangers qui souhaitent travailler depuis la Thaïlande, dont le revenu annuel s’élève au moins à 80 000 USD au cours des deux dernières années ou dont le revenu s’élève à 40 000 USD annuel s’ils détiennent un droit de de propriété intellectuelle, ou encore s’ils ont reçu un financement de «série A» avec cinq ans d’expérience professionnelle.

Les travailleurs hautement qualifiés

Enfin le dernier groupe d’étrangers éligibles pour ce visa longue durée englobe les individus qui ont des compétences requises par la Thaïlande et qui ont soit obtenu un revenu annuel d’au moins 80 000 USD au cours des deux dernières années ou ont un revenu annuel minimum de 40 000 USD, s’ils ont terminé leurs études supérieures et ont travaillé au moins 5 ans après l’obtention de leur diplôme, dans des industries ciblées par le gouvernement thaïlandais.

Cette annonce du gouvernement concernant ce visa long terme ajoute une couche de complexité dans un domaine déjà très sophistiqué des visas de long terme qui existent déjà comme le visa de retraité O-X de dix ans et la Carte Elite. Le Conseil national de développement économique et social est cependant optimiste et prévoit que ce programme d’incitations fiscales attirera jusqu’à un million d’étrangers à séjourner en Thaïlande pendant une longue période.

A propos de cet auteur

3 replies on “Visa longue durée (LTR) : la Thaïlande vise les plus riches”

  1. La Thailande s’intéresse au gens fortunés, mais les gens fortunés ne s’intéressent pas à eux .

      1. Que la Thaïlande s’intéresse aux fortunée c’est pas nouveau le seul problème c’est que est-ce qu’ils ont bien réfléchi que la Thaïlande elle est pas si attractif que ça pour les gens qu’ils ont vraiment beaucoup d’argent quand tu as beaucoup d’argent tu as l’embarras du choix sur la planète par contre ceux qui sont amasser des fortunes pas très clair comme les mafieux qui viennes à vestir dans des pays où on s’attend pas comme la Thaïlande là c’est déjà moins surprenant de vouloir chasser le tourisme de masse la Thaïlande se tire une balle dans le pied

Comments are closed.