L’Association des agences de voyages thaïlandaises (Atta) s’attend à ce que plus de 400 000 touristes chinois se rendent en Thaïlande lors du festival du Nouvel An chinois du mois prochain, générant 20 milliards de baht de recettes touristiques.

Le président d’Atta, Vichit Prakobkosol, a déclaré que la Thaïlande reste la principale destination des touristes chinois pour célébrer la longue période des fêtes nationales, appelée Nouvel An chinois, à partir du 16 février.

Il a indiqué que le nombre d’arrivées en provenance de Chine et leurs dépenses pendant les vacances du nouvel an augmenteront de 10% par rapport à l’année dernière.

Mais l’association prédit moins de vols charters entre les deux pays par rapport aux années précédentes, car les compagnies aériennes ont introduit plus de vols directs réguliers entre les deux la Chine et la Thaïlande.

« Plus de Chinois voyageront avec leurs familles, leurs amis ou en couple, donc ils n’ont pas besoin de groupes ni de vols charters », a déclaré M. Vichit.

L’année dernière, 9,8 millions de touristes chinois ont voyagé en Thaïlande, soit près de 30% des 35 millions de touristes arrivés en 2017, générant 480 milliards de baht de recettes touristiques, en hausse de 11% et de 9% en volume et en valeur par rapport à l’année précédente.

« Le nombre total de touristes chinois est attendu entre 10,8 et11 millions pour cette année », a déclaré M. Vichit. « Je crois que la Chine restera le plus important marché source pour les arrivées internationales au cours des cinq prochaines années. »

L’Office du tourisme de Thaïlande (TAT) prévoit que les arrivées totales en provenance de Chine continentale continueront d’augmenter cette année et que les recettes touristiques du marché devraient atteindre 528 milliards de bahts, en hausse de 10% par rapport à l’année dernière.

Selon Atta, de nombreux touristes chinois évitent de se rendre en Corée du Sud en raison de tensions politiques, préférant se rendre en Thaïlande.

 

 

Laisser un commentaire