Un nouveau record a été franchi sur le marché boursier thaïlandais aujourd’hui lorsque l’indice de référence a dépassé les 1800 points, alors que les investisseurs  parient sur un SET à 1.900 d’ici la fin de l’année.

L’indice de la Bourse de Thaïlande (SET) a clôturé à 1,810 aujourd’hui, avec une valeur de négociation de 86,82 milliards de bahts.

Toutefois, les investisseurs et les institutions étrangères ont réalisé des ventes nettes de respectivement 1,4 milliard et 1,64 milliard de bahts. En revanche, les acquisitions et les particuliers ont enregistré des achats nets de 1,64 milliard de bahts et 1,13 milliard de bahts, respectivement.

Isara Ordeedolchest, vice-président senior de SCB Securities, a déclaré que le SET Index devrait subir des corrections à son approche de 1 800 points, mais que tout repli serait vraisemblablement à court terme.

À court terme, l’indice SET pourrait chuter à 1 740 points à la suite de corrections du marché sur les  ventes à découvert par des fonds à long terme, mais il s’est dit confiant quant à l’objectif de 1 800 points en 2018.

« Le marché boursier thaïlandais n’est pas une bulle, bien qu’il se négocie deux fois au-dessus du niveau normal, car l’économie thaïlandaise se développe avec des reprises à la fois de la consommation intérieure et des facteurs externes », a déclaré Isara.

Une bulle boursière se produit lorsque la demande pour les actions pousse leurs prix et l’indice à des niveaux au-delà de toute réflexion précise ou rationnelle de leur valeur réelle.

Étant donné que l’économie américaine affiche une croissance constante avec une accélération des anticipations d’inflation, le taux des fonds fédéraux – le taux de référence américain – devrait augmenter quatre fois cette année contre les attentes du marché à trois reprises, a indiqué Isara.

L’économie européenne se redresse, alors que la consommation japonaise s’est développée mieux que prévu. Cependant, il est nécessaire garder un œil sur la Chine: si le pays s’engage vers plus de resserrement de sa politique monétaire, l’économie mondiale et la Thaïlande pourraient être affectées.

La croissance économique de la Thaïlande devrait atteindre 4% cette année, grâce à une expansion constante des exportations et à une reprise de la consommation intérieure et des investissements publics.

Une préoccupation concerne les élections générales du pays, promis par le gouvernement au plus tard au début de 2019.

Isara a déclaré qu’une bulle se produirait probablement d’abord sur les marchés obligataires et cet impact pourrait se faire sentir plus tard sur les marchés boursiers. Même s’il est possible que le marché boursier américain fasse une correction de 10 pour cent, il estime qu’une telle baisse n’aurait pas d’incidence sur le marché boursier thaïlandais, compte tenu de sa solidité avec un ratio cours / bénéfice (PER) de 14 à 16.

Les investisseurs étrangers  sont devenus vendeurs nets d’actions de la région après une période d’achat nette de neuf jours, avec des ventes nettes de 493 millions de dollars américains. La plupart des ventes à l’étranger étaient centralisées sur les marchés boursiers d’Asie de l’Est. La Thaïlande a fait face à des ventes nettes d’actions à l’étranger d’environ 135 millions de dollars, soit 4,4 milliards de baht.

 

Laisser un commentaire