Catégories
Tourisme Voyage

Sécurité aérienne : la Thaïlande retrogradée au niveau 2 par la FAA

La FAA des Etats Unis vient de rétrograder la Thaïlande en catégorie 2 pour non respect des normes de sécurité aérienne.

C’est un peu la mauvaise nouvelle dont aurait pu se passer l’aviation civile thaïlandaise : la FAA des Etats-Unis vient de rétrograder la Thaïlande en catégorie 2 pour non respect des normes de sécurité aérienne.

La FAA (Federal Aviation Administration) est l’agence gouvernementale américaine en charge de l’évaluation des compagnies qui volent vers les Etats-Unis.

Concrètement cette déclassification n’aura pas vraiment de conséquences immédiates pour les compagnies aériennes thaïlandaises : les compagnies en catégorie 2 peuvent continuer leur service vers les Etats-Unis, mais ne sont pas autorisées à ouvrir de nouvelles destinations.

Thai Airways est la seule compagnie thaï à desservir les Etats-Unis, et elle plutôt en train de fermer des destinations que d’en ouvrir (Los Angeles par exemple).

Un coup dur pour l’image de l’aviation thaïlandaise

Mais le fait d’être rétrogradé par la FAA est un nouveau coup dur pour l’aviation civile thaïlandaise, et par conséquent pour Thai Airways, qui connait par ailleurs des difficultés financières importantes.

La Thaïlande a obtenu une première note de catégorie 2 en 1996, puis a reçu une note de catégorie 1 en 1997.

Les réévaluations de la Thaïlande en 2001 et 2008, ont toujours maintenu le classement en Catégorie 1.

Mais une première réévaluation en juillet 2015 avait constaté que la Thaïlande ne répondait pas aux normes internationales de sécurité de l’OACI.

L’annonce d’aujourd’hui fait suite à des discussions en cours avec le gouvernement de la Thaïlande depuis le 28 octobre.

Sécurité aérienne : que signifie le classement en catégorie 2 ?

Une catégorie 2 en évaluation internationale de la sécurité aérienne (IASA) signifie que la Thaïlande ne dispose pas des lois ou règlements nécessaires pour superviser les transporteurs aériens en conformité avec les normes internationales minimales.

C’est à dire que son autorité de surveillance de l’aviation civile (DCA) – un organisme équivalent à la FAA en matière de sécurité de l’aviation – est déficient dans un ou plusieurs domaines, tels que l’expertise technique, le personnel qualifié, la tenue des dossiers, ou des procédures d’inspection.

Avec une cote de catégorie 2, les transporteurs de Thaïlande peuvent continuer le service existant vers les États-Unis, mais ils ne seront pas autorisés à établir de nouveau service aux États-Unis.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Laisser un commentaire