Catégories
Tourisme

La Thaïlande trop dépendante du tourisme chinois

Les villes les plus visitées d’Asie, telles que Bangkok et Singapour, sont également les plus vulnérables en raison de leur dépendance croissante envers les touristes chinois.

Les villes les plus visitées d’Asie, telles que Bangkok et Singapour, sont également les plus vulnérables en raison de leur dépendance croissante envers les touristes chinois.

L’Asie représente 70% des villes à plus forte croissance dans le classement mondial publié par MasterCard la semaine dernière, qui répertorie chaque année les 132 villes les plus populaires au monde par le nombre de visiteurs internationaux et les dépenses.

Mais l’essentiel de cette croissance est due à des voyageurs en partance de la Chine.

L’année dernière, plus de 13% des visiteurs en partance vers des destinations d’Asie-Pacifique étaient en provenance de Chine, la plus forte proportion parmi tous les voyageurs étrangers, et plus du double du chiffre des  6% enregistré il y a cinq ans.

La déferlante chinoise

Les Chinois représentent désormais près d’un touriste sur cinq pour la Thaïlande, selon l’Autorité du Tourisme de Thaïlande.

Par comparaison, les touristes chinois ne représentaient que 0,6% de toutes les arrivées à Londres l’année dernière, selon les données de MasterCard.chinesespending

Une forte hausse du nombre de touristes chinois en Thaïlande dans les quatre premiers mois de 2015 a conduit l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) à relever sensiblement ses prévisions en année pleine pour les arrivées en provenance de Chine à 6 millions, contre 5,4 millions auparavant.

Grâce à cette croissance la ministre du tourisme estime que la Thaïlande sera en mesure  d’atteindre son objectif de 2015 de 28,5 millions de touristes étrangers et 1,4 milliard de baht en revenus du tourisme.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire