Catégories
A la Une Tourisme

La Thaïlande pourrait perdre un million de touristes

Alors que la haute saison a débuté depuis le mois de décembre en Thaïlande, les prévisions du secteur du tourisme sont revues à la baisse du fait de la crise politique qui secoue le pays depuis bientôt trois mois . Précisions.

Alors que la haute saison a débuté depuis le mois de décembre en Thaïlande, les prévisions du secteur du tourisme sont revues à la baisse du fait de la crise politique qui secoue le pays depuis bientôt trois mois . Précisions.

Depuis le début de la crise en novembre 2013, le nombre d’arrivées de touristes aux deux aéroports de Bangkok a chuté de 5% par rapport à la même période de l’année précédente.

Le conseil national du tourisme vient d’ailleurs de publier un chiffre qui donne le tournis au secteur touristique du pays : ce dernier prévoit en effet une perte de 22,5 milliards de bahts (environ 500 millions d’euros) pour le premier trimestre de 2014 si la situation politique ne se stabilise pas au plus vite.

Le Centre de recherche de la Banque Kasikorn (KResearch) estime pourtant que l’industrie du tourisme peut encore enregistrer un nouveau record en 2014 avec un afflux de 29 millions de touristes étrangers, soit une augmentation de 8,5 % par rapport à l’année précédente, mais à condition que la crise politique trouve une solution rapidement.

Si une solution négociée ne permet pas de régler le conflit, les troubles sont susceptibles d’entraîner l’annulation de 500.000 à un million de voyages vers la Thaïlande et de pertes comprises entre 20 et 50 milliards de baht

toujours selon les prévisions de KResearch.

KResearch estime que si les manifestations se poursuivent tout au long du 1er trimestre, le nombre de touristes étrangers devraient diminuer de 500.000 cette année, et d’un million si la crise perdure jusqu’à la mi 2014.

La prudence des pays asiatiques

Les pays asiatiques, et particulièrement la Chine et le Japon se montrent les plus alarmistes concernant la situation actuelle. Hong-Kong demandant aux personnes ayant prévue un séjour en Thaïlande de reporter leur voyage. Les opérateurs japonais ont quand à eux annulé l’ensemble de leurs voyages organisés vers Bangkok.

Destination touristique de premier ordre pour la Chine, le pays du sourire prévoit une baisse de 70% quant à l’arrivée de touristes chinois à Bangkok, et de 40% à Pattaya et Phuket pour ces prochains mois. Un coup dur alors que la date du nouvel chinois, prévue le 31 janvier, approche et attire habituellement son flot de touristes chinois: plus de 100 000 en 2013.

«C’est la conséquence des avertissements des offices de tourisme locaux et des ambassades»

précise Thawatchai Arunnywik  gouverneur du Tourism Authority of Thailand.

Du côté de Singapour, la compagnie Singapore Airlines a annoncé l’annulation de 19 vols à destination de la capitale entre mi-janvier et mi-février et prévoit d’en annuler encore 24.

Avertissements des ambassades occidentales

Les messages d’alerte des ambassades occidentales sont traditionnellement moins alarmistes que ceux de leur homologues asiatiques. A l’exemple de l’ambassade de France et de celle des Etats-Unis qui demandent à leurs ressortissants d’éviter les lieux des manifestations où une escalade de la violence est à craindre. Elles dressent ainsi une liste des lieux à éviter.

Au total, c’est plus de 45 pays qui ont émis des messages d’avertissement, incitant leurs ressortissants à se montrer particulièrement prudent lors de leur voyage en Thaïlande.

Les crises politique à répétition que connaissent le pays peuvent être un facteur d’indécision important de la part des touristes pensant se rendre en Thaïlande. Comme le confirme Piyaman Tejapaibul, président du conseil national du tourisme :

« De plus en plus de voyageurs hésitent à visiter le pays et ne croient plus en sa stabilité»

Dans un pays où 7%, soit 24 milliards de dollars de la production nationale proviennent du tourisme, cette crise, si elle se prolonge, pourrait avoir d’importantes conséquences sur l’économie du pays.

13 réponses sur « La Thaïlande pourrait perdre un million de touristes »

je ne vois pas l importance des fautes dortaugrafe… encore un commentaire fruste d un ancien membre du corps …. en saignant…. plouf….

Les défauts du comportement de groupe a l’étranger ne sont pas spécifiquement occidentaux. Demandé aux locaux comment ce sont comporté les colons japonais en Asie de l’Est durant les années 30 /40.

Quand on va ailleurs dans des lieux ou personne ne vous connait, le comportement des gens voit leurs inhibitions s’envoler. Bon, j’arrête je ne suit pas psychologue 😉

Il est utile et important de signaler des fôtes dortaugrafe. Encore faut-il ne pas en ajouter dans son commentaire…Sans parler de la syntaxe (voir définition dans le Petit Robert).
Comme le disai très justement le regretté P. Desproges, la culture, c’est comme les parachutes, quand on en a pas, on s’écrase.
Ou encore, le savant parle, le sage écoute.
Bien cordialement.
D.

Je ne dis pas forcément que nous sommes évidemment les seuls. Bien sûr, le sud-est de la France, une grande partie des côtes espagnoles sont ou ont été détruites par le tourisme de masse.
Je concède que certains pays émergents se conduisent exactement comme nous. Alors, bien entendu, quelques petits groupes favorisent (à la marge) une forme de tourisme plus respectueux (bien que même pour un safari photo, ces gens prennent l’avion, vont dormir dans des hôtels adaptés au style de vie occidental…).
Mais en.Thaïlande, les dispensaires ne désemplissent pas de malades du SIDA et autres maladies vénériennes, des tranches entières de la population sont à la solde du tourisme (les largesses de certains créant un effet néfaste d’ailleurs en terme de niveau de vie réel et voulu, ce qui ouvre vers tous les trafics et tous les types de corruptions).
Tout cela pour que des Russes, Chinois, Français ou Australiens puissent se payer à moindre frais une impression de liberté et d’impunité au détriment de celles de millions de personnes…

Bonjour. Vous pensez donc que ces mauvaises habitudes sont d’origine occidentale ? C’est de l’ethnocentrisme.

J’habite et travaille sur la cote méditerranéenne française et espagnole, Un car de touristes chinois, allemands ou russes, c’est du pareil au même pour moi, hors particuliers, ils ne descendent pas dans des auberges de jeunesses ou dans des maisons d’hôtes..

Coté environnement, ce sont les occidentaux qui ont inventé l’écotourisme et le safari photo 😉

Je suis d’accord que les éthnies changent en terme de tourisme, mais pas les habitudes qui restent occidentales (consommations en tout genre, hôtels de luxe, peu de cas pour la véritable vie de la population, plages, soleil et peu d’importance donné à l’environnement…). C’est déplorable.

Je signale une orthogaffe dans l’article : attire habituellement « sont » flot de touristes chinois

Quand au commentaire de monsieur Rogat sur une  »domination occidentale », je lui rappelle que les touristes du monde dit occidentale (Amérique du Nord, Europe de l’Ouest, Australie) voit leur importance diminuer significativement d’année en année devant ceux des voisins asiatiques de la Thaïlande (Chine, Inde, Japon, etc…).

Comme étranger accueilli en Thaïlande, je n’ai pas à juger ce qui se passe. Cependant, essayer de le comprendre n’est pas aisé. Le schéma d’analyse occidental ne fonctionne pas. La synthèse est, ce que je déplore, comme spectateur étonné, une lutte pour le pouvoir et l’argent, je ne trouve aucune idéologie qui viendrait sous-tendre les événements actuels ! En Thaïlande, comme on ne peut point perdre la face, je ne vois pas où se trouve une solution pacifique et rapide à cette crise qui coûte très, bien trop cher à nos amis thaïlandais et qui va abîmer l’image de marque de ce pays merveilleux, sublime, un des plus beaux du monde !

Peut-être faut-il en passer par une baisse considérable du tourisme dans ce pays pour moraliser la société dans toutes ses tranches.
Le pays est trop dépendant de cette activité qui, loin du portrait idyllique que l’on peut en faire, est entretenue par les apports et investissements étrangers qui dénaturent ses sites naturels et maintiennent la population sous une domination occidentale. La consommation (sous diverses formes) est devenue reine là-bas. Du fait, en grande partie, des touristes et des raisons pour lesquelles ils viennent en Thaïlande.

I love Thailand for more 40 years now . Please Thai people open yours eyes and ears , this country are the best in the world , all of yours are formidable , educated and friendly personne , don’t let bad politic drive your life , don’t follow bad man just like sheep , politic want power not for you people but for them , don’t follow men like that , follow your heart and listen the voice of your extraordinary king , man how loving you all , man how for more of sixty years loving you like his family , still today him and all members of his nice family working for you people of Thailand , I’m farang but I fell like I am son of your king and in my heart I pray god to give him long health and life , also for every member of his family . ILOVE YOU THAILAND … Please WAKE UP

Laisser un commentaire