C’est bien connu, quand il y a un problème en Thaïlande qui implique des étrangers, c’est toujours le « farang » qui est en tort, surtout dans certains endroits où le tourisme de masse a attiré un nombre de croissant de Thaïlandais pas toujours très scrupuleux.

Mais cette généralité bien connue des résidents permanents, et parfois moins des touristes de passage,  pourrait bien se trouver mise en défaut par une nouvelle initiative des autorités thaïlandaises. En effet, la justice a décidé de faire un pas important vers un règlement plus équitable des affaires judiciaires liées au tourisme, en ouvrant un tribunal spécial pour les instruire. C’est le ministère du tourisme qui est à l’origine du projet dont le premier développement se situe à Pattaya.

pattayacourt
La première juridiction spécialisée dans les affaires touristiques a été inaugurée à Pattaya. D’autres destinations devraient suivre comme Chiang Mai, Phuket, Krabi, Samui et Bangkok.

Le fait que les autorités thaïlandaises aient choisi Pattaya pour ouvrir la première cour dédiée au tourisme n’est pas un hasard: la station balnéaire située à 150 km au sud-est de Bangkok, est devenu au fil de la dernière décennie un pôle d’attraction pour le tourisme de masse, totalisant plus de 9,4 millions de visiteurs en 2012, soit une augmentation de 4,6% sur l’année 2011. Parmi eux, une grande partie provenant des nouveaux marché de la Thaïlande, l’Inde, la Russie et la Chine.

Des cas liés aux accidents et à la protection du consommateur

Pattaya est également bien connue pour un certain nombre d’arnaques touristiques très typiques, comme les escroqueries liées à la location de jet ski (le moindre dommage étant facturé dix fois son prix) . Les chauffeurs de taxi de Pattaya (comme ceux de Phuket) sont également réputés pour être notoirement allergiques au taximètre, ce qui rend l’abord difficile pour un touriste fraîchement débarqué.

Selon le maire de Pattaya, Itthiphol Kunplome

La plupart des cas impliquant des touristes sont liés à des accidents, et à la protection des consommateurs, c’est pourquoi nous avons besoin de traiter ces cas plu rapidement dans notre système judiciaire. Une fois que le tribunal sera mis en place, il permettra de réduire le volume des affaires pendantes et de raccourcir le délai nécessaire au traitement d’une affaire à quelques jours.

Concrètement, les autorités comptent beaucoup sur une procédure de conciliation préalable obligatoire avant l’ouverture d’une instruction, qui permettra de calmer les esprits et de régler une majorité des cas par un accord négocié entre les parties.

Selon M.Arun Supaporn, directeur adjoint de la police de Pattaya

Les affaires que nous traitons sont souvent du même ordre : accidents de scooter, alcoolémie, et aussi des touristes qui font confiance à des Thailandais qu’ils ne connaissent pas et qu’ils ont rencontré das la rue. Si ils ont un problème nous leur recommandons d’appeler tout de suite le 1115. D’une manière générale, il est préférable de ne pas répondre aux gens qui vous abordent dans la rue.

Le ministre du Tourisme et des Sports, M.Somsak Pureesrisak compte beaucoup sur ces nouveaux tribunaux pour accélérer le processus judiciaire pour les visiteurs étrangers qui restent souvent en Thaïlande pour une courte période. Après Pattaya cinq autres destinations devraient être dotées de tribunaux du même type dans d’autres zones touristiques comme Phuket, Chiang Mai, Koh Samui, Krabi et Bangkok.

M. Somsak a déclaré que la sécurité des touristes était une de ses priorités principales pour les années à venir.

Si les cas liés au tourisme peuvent être résolus rapidement et équitablement, cela va créer une bonne image pour le système judiciaire et pour le pays tout entier. Les affaires qui impliquent des touristes obtiennent une couverture médiatique importante dans les medias étranger et nuisent à l’image de l’ensemble de l’industrie touritique thaïlandaise. Un certain nombre d’étudiants thaïlandais sont actuellement envoyés en France pour étudier le système judiciaire français et apporter des améliorations au système thaïlandais.

Au cours des dernières années, l’Autorité du Tourisme de Thaïlande a activement promu la Thaïlande comme une destination haut de gamme, en ciblant de nouveaux marchés et en offrant de nouveaux produits de niche, tels que la santé et le tourisme médical, l’agro-tourisme, les cours de cuisine thaïlandaise, les conventions et des expositions internationales.

La Thaïlande a été classée la quatrième meilleure destination touristique dans le monde dans un sondage réalisé par le célèbre magazine Condé Nast Traveler. Le tourisme continue à jouer un rôle important dans le développement économique de la Thaïlande, en représentant un apport d’environ 7 % au PIB. Il est une source majeure de devises, de création d’emplois et de revenus pour la population.

Le nombre de visiteurs en Thaïlande a atteint les 22,3 millions en 2012, en hausse de 16% sur l’année précédente, franchissant pour la première fois la barre des 22 millions et l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) s’attend à une hausse des arrivées à 24,5 millions en 2013, générant des recettes de Bt1.150 milliards de bahts (31 milliards d’euros).

Lire aussi Tourisme : vers un nouveau record en 2013 – Tourisme – thailande-fr
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire