Catégories
Tourisme

Les aéroports de Thaïlande moins chers

nomadays thailande

Aéroports de Thaïlande (AOT) va réduire les frais d’atterrissage et de stationnement pour les compagnies aériennes opérant des vols depuis et vers la Thaïlande de 20%, dans le but de soutenir l’industrie du tourisme, frappée par la fermeture des deux aéroports de Bangkok à la fin de l’année dernière.

Aéroports de Thaïlande (AOT), une entreprise détenue en majorité par l’État, exploite six aéroports dans le pays, s’attend à perdre des revenus d’environ 400 millions de baht (11,5 millions de dollars), avec cette mesure qui devrait durer du 1er février au 30 septembre.

L'aéroport de Suvarnabhumi un peu moins cher pour les compagnies aériennes

Cette campagne fait partie des mesures visant à raviver l’industrie du tourisme durement touchée après les huit jours de fermeture des aéroports  de Suvarnabhumi et Don Mueang par des manifestants anti-gouvernement pendant une semaine l’année dernière. Pour être efficace, il faut cependant que les compagnies aériennes acceptent de répercuter cette baisse sur le prix des billets d’avions, ce qui est peu probable. Rien n’a été prévu en revanche pour la taxe d’aéroport acquitté par les passagers sortants (aujourd’hui comprise dans le prix du billet) et qui s’élève actuellement à 600 baht (environ 13 euros).

AOT a déclaré un chiffre d’affaires de 22 milliards de baht (environ 478 millions d’euros) et un bénéfice net de 7,32 milliards de baht (159 millions d’euros) pour son exercice financier se terminant en septembre 2008.

Le nouveau gouvernement de la Thaïlande a alloué 1 milliard de baht (22 millions d’euros) de ses 115 milliards de baht (2,4 milliards d’euros) d’encouragement fiscal pour relancer l’industrie du tourisme, qui représente entre 5 et 8% de l’économie du pays.  La banque centrale de Thailande prévoit que les arrivées de touristes cette année seront en diminution de 8,8%, par rapport au 12,8 millions d’entrées de 2008.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire