À partir du 1er novembre, les touristes étrangers arrivant en Thaïlande seront dispensés  de quarantaine, à condition de respecter sept conditions et d’être en provenance de pays « à faible risque ».

initialement seuls cinq pays faisaient partie de cette liste de pays autorisés, mais une liste plus complète a été rendu publique qui comprend 46 pays dispensés de quarantaine à leur arrivée en Thaïlande.

Les 46 pays, dont les citoyens seront autorisés à entrer en Thaïlande sans quarantaine s’ils répondent aux exigences fixées par le gouvernement thaïlandais, sont l’ Australie, l’Autriche, Bahreïn, la Belgique, le Bhoutan, le Brunei Darussalam, la Bulgarie, le Cambodge, le Canada, le Chili, la Chine, Chypre , République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Lituanie, Malaisie, Malte, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Qatar, Arabie saoudite, Singapour, Slovénie, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Émirats arabes unis, Royaume-Uni, États-Unis et Hong Kong.

Les sept conditions sont:

  1. Venir de pays autorisés par le ministère thaïlandais de la Santé publique comme étant à faible risque et arriver par avion.
  2. Présenter des certificats de vaccination pour confirmer deux doses d’un vaccin COVID-19 reconnu par la Thaïlande.
  3. Avoir le résultat d’un test COVID-19 RT-PCR négatif effectué dans les 72 heures avant l’arrivée en Thaïlande.
  4. Avoir une couverture d’assurance maladie d’au moins 50 000 USD.
  5. Avoir une confirmation écrite/électronique d’une réservation d’hôtel en Thaïlande.
  6. Télécharger et installer une application spécifiée à votre arrivée à l’aéroport et passez un test RT-PCR dans les 24 heures suivant votre arrivée.
  7. Avoir des résultats de test négatifs avant de voyager dans le pays sans quarantaine.

La politique de réouverture de la Thaïlande aux voyageurs étrangers repose sur donc désormais sur trois options.

  • La première concerne les touristes arrivants, qui ne sont pas complètement vaccinés: ils devront être isolés en quarantaine stricte pendant 7 à 14 jours selon les cas.
  • La seconde est le modèle « bac à sable » déjà entré en vigueur à Phuket depuis le mois de juillet qui sera étendu dans 17 provinces à partir du mois de novembre
  • La troisième sera une dispense de quarantaine pour les touristes qui remplissent les sept conditions fixées plus haut par le gouvernement thaïlandais, et qui proviennent de pays autorisés et considérés comme « à faible risque ».

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

22 replies on “La Thaïlande fixe sept conditions pour les étrangers sans quarantaine”

  1. vivez masqué en Thailande , sous 40° , belle perspective dans le pays ”du sourire” , qui est tombé dans les griffes du N.W.O.

  2. Suite et pas fin du feuilleton Réouverture de la Thaïlande
    On nage de plus en plus dans la purée de pois
    Pour la couverture assurance maladie, faut il la prendre en France ou en Thaïlande comme cela avait été évoqué initialement ? Faut il qu’il y soit mentionné qu’elle couvre le Covid19 ?
    Est il obligatoire que l’hôtel que l’on réserve soit SHA ou SHA + (Safety and Health Administration) ?

  3. Pour les proprio en Thaïlande, comprenez bien le suivi du virus. Vous arrivez avec les 7 conditions rempli. Qu’est ce qu’est une nuit en hôtel ? Un test pcr est fait et vous en attendez le résultat en hôtel medicalisé securisé. Négatif vous allez chez vous, positif vous y restez, certe avec les frais que cela suppose) Si positif et qu’on vous laisse aller chez vous, combien de personnes auront été infecté par vous le temps que vous alliez chez vous… plus l’obligation ensuite d’aller dans un milieu sanitaire. Pas de dispense pour cela, la santé prime. réfléchissez avec les risques de propagation du virus et non avec vos désirs de retrouver vos painates.

  4. Toujours pas clair ni simple…
    Ces décideurs devraient prendre des cours de rattrapage pour apprendre à BIEN communiquer.

    Voici ce qui serait acceptable :
    – Présenter des certificats de vaccination pour confirmer trois doses et plus d’un vaccin COVID-19 reconnu par la
    Thaïlande et efficace à plus de 90%, ce qui est le cas de Pfizer.
    Il faudrait sans doute exclure les vaccins chinois qui ne protègent qu’à 15% voir moins.
    Mais la Chine semble avoir les moyens d’influer sur les décisions thaïlandaises

    – Avoir une confirmation écrite/électronique d’une réservation d’hôtel en Thaïlande.

    – Preuve de solvabilité par relevés bancaires de xxxxxx$

    – Télécharger et installer une application spécifiée à votre arrivée à l’aéroport et passez un test RT-PCR dans les 24 heures suivant votre arrivée.

  5. Thaïlandais d’origine Belge depuis peu, je ne peu soutenir ces inepties et de la sorte m’abstiens de me rendre en Thaïlande, plus elle sera boycotté plus le cours des choses se normaliserons enfin souhaitons le

    1. d’accord avec toi, le seul problème c’est que devient le peuple qui n’a plus rien à manger depuis des mois et qui survit grâce au don …… le government ne bouge pas et ne le fera pas après les errances liées au vaccin

    1. Le COE sera remplacé par une application à partir du 1er novembre

      1. Merci je comprends que la Thaïlande est prête à prendre des risques pour sauver son économie. On doit accepter leurs règles de prudence. (Toutefois je vois l’Angleterre dans les 5 pays safes je ne voudrais pas médire mais 45000 nouveaux cas/jour, comme disent les jeunes « ça craint » 🙂)

  6. Il serait utile de poser la question des personnes possédant un bien immobilier qui devraient être dispensés de fournir une réservation mais apporter la preuve de leur propriété en Thailande.

    1. A priori il semble qu’il faudra réserver juste une nuit dans un hôtel agréé SHA

    2. Nouvelle mesure pour les expats demandant un visa OA. Le montant de l’assurance maladie obligatoire passe à 3 millions de baht. Lire sur :
      Thaïlande-fr. Lu aujourd’hui.

  7. Ils sont au courant que les vaccinés peuvent retransmettre le virus?

    1. Non, c’est probablement pour cela qu’ils prévilégient les britaniques qui sont actuellement les plus contaminés d’europe. Cela démontre que la santé publique nationale est le cadet de leurs soucis. Le fric est leur priorité absolue mais la perspectives d’améliorer leurs recettes financières est par incompétences vouée à l’échec.

  8. Les débilités continuent : et si on a un condo ou une maison ? on doit aller à l’hôtel ? Sinovac = Moderna ou PFizer ?? on se demande d’il y a vraiment des toubibs en TH. En fait, il y a les bon vaccinés et les mauvais mais ce ne sont pas ceux que l’on pense. C’est vraiment de la M….

    1. Vous arrivez à l’aéroport, on vous teste, vous allez dans votre maison et vous recevez un avis positif. Combien de personnes aurez vous infecté depuis ? Logique d’avoir une nuitée sécuritaire, avant de vous laisser vaquer.

      1. Vous avez été vacciné 2 fois avec cycle complet. Un test PCR 72 heures avant l’embarquement puis test Test PCR dans les 24 heures après l’arrivée. Cela présuppose que les test et les vaccins ne préservent pas de la transmission ce qui semble attesté.. Ni d’être contaminé pendant le vol; 10 heures de vol depuis l’europe + 24 h de quarantaine. Question : au bout de compbien de temps une infection COVID s’exprime t-elle pour être identifiée par un nouveau test PCR; Il y a quelques semaines ou mois, c’était 4/5 jours. Quid des cas contacts rencontrés dans l’avion ou à l’escale, se retrouver à proximité d’une personne qui se revele infectée au vu du test PCR ( ce qui n’est pas certains vu le temps d’incubation) et qui présentera un test PCR négatif 24 h après l’arrivée ?

    2. la supicion porte sur les faraangs ou les vaccins farangs ? ou comment écouler des tests PCR à 100 dollars l’unité, ( quand on les a achetés combien ?) Comment enrichir des compagnies d’assurance locales et des “hôtels” … bien “sélectionnés” sur le volet de certaines relations officielles. Selon ce schéma, chaque vacciné, y compris local, ayant accompli son cycle vaccinal complet devrait subir un test PCR tous les 72 heures et, en attendant le résultat, consigné dans un “local” … “bocal” clos et étanche, genre cellule de dégrisemment ou de “garde à vue”… approprié jusqu’au résultat. On recommence 72 heures après … Ce n’est pas le cas. Conclusion : Les vaccins injectés sur place sont les seuls fiables et dignes de confiance surtout sinovac et vous garantissent à 100%. S’agissant des non vaccinés leur inoccuité est totale, pas de PCR , pas de Bulle de surveillance .. Ou est la cohérence ? J’en vois bien une .. et vous ?

Comments are closed.