La Thaïlande a perdu environ 1,45 million d’emplois touristiques pendant la pandémie de coronavirus, dont 400 000 au premier trimestre, selon les estimations d’un groupe de tourisme privé.

Le tourisme est un moteur clé de la croissance de la Thaïlande, représentant de 11 à 12% du produit intérieur brut.

Le pays espère 3 à 4 millions d’arrivées de touristes étrangers cette année dans le cadre de plans d’exemption de quarantaine pour les visiteurs vaccinés contre la COVID-19 dans certaines parties du pays à partir du mois de juillet a déclaré Vichit Prakobgoson, vice-président du Conseil du tourisme de Thaïlande, lors d’un briefing.

À partir de juillet, les touristes vaccinés seront autorisés à visiter Phuket sans la quarantaine obligatoire de deux semaines, et à partir d’octobre la mesure sera étendue à Pattaya, Koh Samui, Chiang Mai, Phang Nga et Krabi.

La projection est conforme à l’estimation de la banque centrale, mais bien en deçà des 6,5 millions de touristes projetés par l’autorité du tourisme de Thaïlande (TAT). «L’objectif de la TAT cette année ne sera certainement pas atteint. D’après nos plans de travail, il devrait y avoir 3 millions de touristes en 2021 », a déclaré Vichit. «Mais si Bangkok est inclus dans la réouverture, il sera possible d’avoir 6 millions de touristes», a-t-il ajouté.

Les conditions d’entrée strictes de la Thaïlande

Les conditions d’entrée strictes de la Thaïlande ont contribué à maintenir les cas de coronavirus à un niveau relativement bas, mais ont dévasté l’industrie du tourisme.

L’année dernière, il n’y a eu que 6,7 millions de touristes étrangers en Thaïlande, contre près de 40 millions en 2019 qui ont dépensé 1,91 trillion de bahts (61,24 milliards de dollars).

Les dépenses projetées des touristes étrangers seraient de seulement 156 milliards de bahts en 2021 (5 milliards de dollars) soit une chute de 90% par rapport à 2019. Rien que pour Phuket, le groupe s’attend à ce que deux millions de visiteurs étrangers dépensent 105 milliards de bahts entre juillet et décembre.

Le conseil du tourisme a exhorté le gouvernement à lancer des bulles de voyage à partir d’avril avec d’autres pays et à publier des directives claires sur les «passeports vaccinaux» pour attirer plus de voyageurs.

La Thaïlande réduit la quarantaine obligatoire pour les étrangers à 10 jours

La Thaïlande réduira la quarantaine obligatoire de 15 à 10 jours à partir du mois d’avril pour les touristes étrangers arrivant dans le pays, a confirmé hier le ministre de la Santé Anutin Charnvirankul.

La période de quarantaine sera réduite de 14 jours (15 nuits) à 10 jours (11 nuits) à partir du 1er Avril 2021. Cependant les voyageurs en provenance de pays avec des variantes COVID-19 devront toujours subir la période de quarantaine de 14 jours (15 nuits).

Un cinquième du produit intérieur brut (PIB)

La Thaïlande parie sur une relance du tourisme, qui représentait environ un cinquième du produit intérieur brut (PIB) du pays avant la pandémie, pour relancer la croissance de la deuxième économie d’Asie du Sud-Est.

L’industrie du tourisme locale a lancé une pétition demandant la levée de toutes les quarantaines obligatoires dès le 1er juillet afin qu’elle puisse ouvrir à des millions de visiteurs vaccinés.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 replies on “La Thaïlande a perdu près 1,5 million d’emplois dans le tourisme”

  1. Une nouvelle annonce…
    Il faut vite qu’elle soit confirmée pour que l’on puisse se projeter et effectuer les réservations, vol et hôtel

  2. Si vous mettez le passeport vous allez vous planter personne ira dans un pays où on obligé le passeport faut être fou

Comments are closed.