Nouvelle mise à jour: la Thaïlande réduira la quarantaine pour les étrangers vaccinés à 7 jours à partir d'avril

La Thaïlande réduira la quarantaine obligatoire de 15 à 10 jours à partir du mois d’avril pour les touristes étrangers arrivant dans le pays, a confirmé hier le ministre de la Santé Anutin Charnvirankul.

Les touristes non vaccinés mais qui peuvent présenter un certificat de test COVID-19 négatif seront mis en quarantaine pendant 10 jours au lieu de 15.

Quarantaine obligatoire ramenée à 10 jours

La période de quarantaine sera réduite de 14 jours (15 nuits) à 10 jours (11 nuits) à partir du 1er Avril 2021. Cependant les voyageurs en provenance de pays avec des variantes COVID-19 devront toujours subir la période de quarantaine de 14 jours (15 nuits).

La liste des pays avec des variantes de COVID-19 sera publiée et mise à jour par le ministère de la Santé publique de Thaïlande tous les 15 jours.

La première liste des pays qui seront encore tenus de terminer la quarantaine obligatoire complète de 15 jours, à leurs frais a été publiée le 30 mars:

Afrique du Sud, Zimbabwe, Mozambique, Botswana, Zambie, Kenya, Rwanda, Cameroun, Congo, Ghana et Tanzanie.

Lorsqu’ils se trouvent dans des installations de quarantaine, les voyageurs doivent passer deux tests RT-PCR: un entre le troisième et le cinquième jour et un autre entre le neuf et le dixième jour.

Activités de loisirs autorisées

Pendant la mise en quarantaine obligatoire, les voyageurs seront autorisés à se livrer à des activités de loisirs sous réserve du temps et des conditions accordés par le ministère de la Santé publique de Thaïlande, à savoir faire de l’exercice dans la salle de fitness, faire de l’exercice en plein air, nager, faire du vélo dans une zone contrôlée et commander des produits et de la nourriture venant de l’extérieur de l’hôtel de quarantaine.

Pour les ressortissants non thaïlandais, un certificat Fit to Fly ne sera plus requis. Cependant, un certificat médical avec un résultat de laboratoire indiquant que le COVID-19 n’est pas détecté, utilisant la méthode RT-PCR, délivré au plus tard 72 heures avant le départ, est toujours requis.

La réglementation thaïlandaise en matière de santé publique exige que les voyageurs dont le test est positif au COVID-19 en quarantaine soient transférés dans un hôpital pour un traitement de suivi et des tests.

Ces personnes sont tenues de rester à l’hôpital jusqu’à ce qu’elles soient autorisées à être libérées par les autorités de santé publique, souvent pendant au moins dix jours. Les voyageurs sont responsables de toutes les dépenses liées à cette hospitalisation.

Un cinquième du produit intérieur brut (PIB)

La Thaïlande parie sur une relance du tourisme, qui représentait environ un cinquième du produit intérieur brut (PIB) du pays avant la pandémie, pour relancer la croissance de la deuxième économie d’Asie du Sud-Est.

L’industrie du tourisme locale a lancé une pétition demandant la levée de toutes les quarantaines obligatoires dès le 1er juillet afin qu’elle puisse ouvrir à des millions de visiteurs vaccinés.

Le vice-Premier ministre et ministre de la Santé Anutin Charnvirakul a affirmé que 37 millions de personnes seraient vaccinées en Thaïlande avant la fin de 2021.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.