Catégories
Tourisme

La réouverture de Phuket reportée au 25 octobre

Le premier groupe de 150 ressortissants chinois avec des visas touristiques spéciaux (STV) aurait du arriver en Thaïlande dès le 8 octobre.

Le secrétaire général du Conseil national de sécurité thaïlandais, Natthaphon Nakpanit, a confirmé jeudi qu’aucun touriste n’arriverait à Phuket avant la fin de son festival végétarien.

Le festival végétarien de Phuket se déroule du 17 au 25 octobre.

Le gouverneur de Phuket, Narong Woonciew, a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il avait décidé de retarder l’arrivée des touristes, de peur que les résidents locaux n’osent pas sortir pendant le festival à cause de la présence de touristes étrangers.

«De nombreux Thaïlandais d’autres provinces viendront au festival, et il y avait un risque que les étrangers venant assister au festival puissent amener le virus à Phuket», a-t-il déclaré.

Le premier groupe de 150 ressortissants chinois avec des visas touristiques spéciaux (STV) aurait du arriver en Thaïlande dès le 8 octobre.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • La vérité c’est qu’il n’y a pas de demande de visa STV. Voici Ci-dessous une copie d’un article là-dessus, c’est dommage qu’en tant que journaliste vous n’ayez pas la bonne information à diffuser :

    STV: Pas un seul chinois n’a effectivement demandé de visa spécial – TAT a fourni une « liste de noms » bidon…

    D’autres révélations ont émergé au sujet de l’arrivée très retardée du premier groupe de touristes chinois.

    Quelque 120 Chinois étaient censés être arrivés à Phuket jeudi dernier jusqu’à ce qu’une raison -le Festival végétarien – ait été donnée pour le retard par le chef du conseil de sécurité de la Thaïlande.

    Mais maintenant, il a été révélé que la TAT avait seulement fourni une liste de noms de Personnes intéressées à venir en Thaïlande dans le cadre du Visa spécial touristique (STV).

    Les règlements onéreux que les visiteurs potentiels doivent suivre a conduit à ce que le système soit ridiculisé en ligne.

    Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Natthaphanu Noppakhun a déclaré aux médias thaïlandais que PAS une personne chinoise à Guangzhou n’avait effectivement demandé un STV au consulat là-bas.

    Il a dit que tout était en place pour traiter les visas s’ils l’avaient fait.

    Thaivisa note qu’il apparaît dans leur hâte pour faire apparaître que les touristes chinois étaient prêts à venir, la TAT semblent avoir surjouée.

    Leur liste ressemble juste a une expression d’intérêt plutôt que d’un engagement à obtenir tous les documents et payer tout l’argent pour une visite en Thaïlande.

    Il y a une montagne de paperasse et de dépenses énormes et beaucoup ont dit que ce régime est un non-démarrage, même si ce n’est qu’un test pour la réouverture du pays.

    Pendant ce temps Natthaphanu a déclaré que 22.000 CoE (Certificats d’entrée) ont été traitées dans le monde entier de ceux qui recueillent des documents pour retourner en Thaïlande.

    Il s’agit notamment des demandes des titulaires de permis de travail, les enseignants, les étudiants, les conjoints de ressortissants thaïlandais, les experts, les malades et les hommes d’affaires.

    Il a déclaré que le processus est maintenant en ligne et en cours d’essai au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et à Hong Kong.

    Thaivisa note que le CoE n’est qu’une partie de la paperasse.

    • Tu as absolument raison tout ceci c est uniquement de la poudre aux yeux pour étouffer les mécontentements à Phuket
      Et pour faire le buzz

  • Bye Thaïlande
    Avis à la population
    La FRANCE pays d ‘accueil pour réfugiés politiques et surtout économique vous attend

  • Et après le festival végétarien, ils trouveront un autre prétexte. Pas de demande de STV , les gens ne sont pas fous pour mettre des milliers de bahts pour se faire enfermer dans un hôtel , avec un bracelet GPS !!!

  • De toute façon ne vous voilez pas la face…ces groupes de chinois voulant acheter la Thaïlande a prix d’ or et sans réfléchir ne vont sûrement pas profiter aux Thaïlandais de la class moyenne qui sont les plus toucher par le covid 19 et encore moins aux petits commerces de proximité qui sont aujourd’hui pratiquement inexistant a Phuket 😅.