Catégories
Tourisme

La réouverture de Phuket au tourisme retardée

Prévue initialement pour le mois d’octobre, la réouverture de Phuket au tourisme international est différée.

Phuket devait être le projet pilote de la Thaïlande pour tester une réouverture partielle au tourisme international à partir du mois d’octobre.

Mais la découverte cette semaine d’un nouveau cas de transmission locale de Covid-19 en Thaïlande a entraîné le report sine die de cette initiative.

Aucune date ultérieure n’a été fixée pour le moment, et il semble que la découverte d’un cas asymptomatique sur un Thaïlandais n’ayant aucun antécédent de voyage à l’étranger ait pris le gouvernement de cours.

Un premier contingent de 200 touristes

Selon la chaîne de télévision publique NBT World la société Thailand Longstay Company avait prévu d’envoyer 200 touristes qui devraient être le premier groupe à se rendre dans la province de Phuket depuis la fermeture du pays.

Les voyageurs arrivant de l’étranger et souhaitant séjourner à Phuket devaient en principe être munis d’un permis délivré par une ambassade thaïlandaise, d’un certificat de santé indiquant qu’ils ne présentent pas de risque de contagion au COVID-19, délivré dans les 72 heures précédant le voyage dans le royaume, et d’une assurance maladie émise par le pays d’origine.

Lire aussi Phuket province pilote pour la réouverture de la Thaïlande – Tourisme – Thailande

Un nouveau cas de transmission locale de Covid-19

Un détenu de la prison de Khlong Prem a été testé positif au coronavirus le 3 septembre, le premier cas d’infection locale en Thaïlande depuis 100 jours. 

Le prisonnier de 37 ans a été arrêté pour trafic de drogue et a partagé une cellule avec 34 autres détenus, ont déclaré des responsables lors d’une conférence de presse.

Il aurait travaillé en tant que DJ dans des quartiers populaires de Bangkok pour de la vie nocturne, y compris Khaosan Road, et jusqu’à 34 personnes sont considérées comme présentant un risque contamination. 

Plus inquiétant encore, le détenu n’avait aucun antécédent récent de voyage à l’étranger, ce qui suggère qu’il a été infecté par d’autres personnes en Thaïlande. 

Lire aussi La Thaïlande enregistre un nouveau cas de transmission locale de Covid-19 – Actu – Thailande Infohttps://www.thailande-fr.com/actu/106807-la-thailande-enregistre-un-nouveau-cas-de-transmission-locale-de-covid-19#ixzz6XFQgT3CL
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • le N.O.M a pris la commande de la Thailande , tout ça pour imposer aussi là bas la vaccination ,, ils persuadent les thailandais , comme partout dans le Monde , que le vaccin traceur , point dedépart de la futur puce RFID , sera leur salut , le Graal à atteindre coûte que coûte ,, la manipulation planétaire se déroule comme prévue..

  • 1 cas asymptomatic, cas jamais encore prouve en 9 mois d’etudes scientifiques comme pouvant diffuser le virus, et quand bien meme, arrive a arreter l’economie d’un pays de 69 Millions d’habitants. Si ce n’est pas de l’hysterie paranoiaque collective, qu’est ce ???

  • Le PROBLEME , c ‘est qu’ils ne peuvent accuser les farangs de l ‘hécatombe routière
    l ‘on verra le bilan mardi prochain

  • C’est la police de phuket qui commence à tirer la langue , ils n’y a plus de farangs auxquels soutirer de l’argent !

  • Je ne vois qu’une autre explication plus sensee de retour en arriere, ils avaient prevu 200 cobayes, une vingtaine de cas speciaux ont du se presenter, il ne fallait pas perdre la face donc l’excuse des locaux qui y sont opposes alors que 90% n’a plus de revenus… A d’ autres!!!!