Catégories
Tourisme

La Thaïlande verrouillée

Frontières infranchissables, vols annulés, hôtels fermés et plages interdites : la Thaïlande se ferme, se replie en mode survie pour empêcher le Covid-19 de se propager.

Phuket, Krabi, Chonburi, Sonkhla, pour ne citer que les plus connues : les unes après les autres les provinces de Thaïlande prennent des mesures pour empêcher de manière de plus en plus stricte la propagation du virus Covid-19.

Frontières fermées, vols annulés

Quant aux frontières internationales de la Thaïlande, elles sont maintenant complètement fermées, sauf pour ceux qui souhaitent quitter la Thaïlande par voie aérienne, et pour les diplomates et détenteurs d’un permis de travail (work permit) qui peuvent toujours entrer.

A de rares exceptions près, en général des vols de rapatriement affrétés par les Ambassades, les compagnies aériennes ont cessé de desservir la Thaïlande faute de passagers.

AirAsia, Bangkok Airways, Thai Smile, VietJet et Thai AirLion ont également suspendu tous leurs vols domestiques, et seul Nok Air effectue encore quelques liaison internes.

Les “sales” étrangers bouc émissaires du pouvoir

La Thaïlande en mode Covid-19 se replie sur elle même et se méfie de tout le monde et surtout des étrangers régulièrement désignés par le ministre de la santé comme responsables de l’épidémie…

Mais même les Thaïs ne sont plus à l’abri du durcissement des mesures de contrôles : eux aussi sont systématiquement placés en quarantaine avant de pouvoir rentrer chez eux.

152 d’entre eux qui rentraient des Etats-Unis en ont fait l’amère expérience, et l’ont très mal pris car on avait oublié de les informer au départ.

Très cher visa

Quant aux services de l’immigration chargés d’accorder des prolongations de visa aux touristes bloqués en Thaïlande, il font tout pour rendre les choses plus compliquées : certains bureaux demandent jusqu’à 10 justificatifs différents, d’autres n’accordent que 15 jours au lieu d’un mois…

Bien entendu il faudra payer les 500 bahts d’amende par jour de retard et les 1900 bahts pour la prolongation, alors que le Cambodge et l’Indonésie ont accordé des extensions gratuites et automatiques.

Ce touriste est allé à l'immigration hier pour obtenir une prolongation de séjour. L'extension lui a coûté 1 900 bahts,…

Posted by Thailandefr on Saturday, April 4, 2020

Hôtels fermés, plages interdites

Dernière en date la province de Phang Nga a ordonné la fermeture des zones à haut risque, notamment des hôtels et des établissements similaires, et a interdit l’entrée dans la province, jusqu’à nouvel ordre.

A Phuket et Pattaya les plages sont interdites d’accès et les hôtels ont reçu l’ordre de fermer.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Pour les visas c’est franchement dégueulasse de piquer du fric aux “otages de la Thailande” ! C’est la queue qui remue le chien !

  • Le gouvernement thailandais paiera les conséquences de son durcissement. Les étrangers partiront ailleurs. Les conséquences économiques de ce pays seront effroyables même après cette crise sanitaire, en espérant que cette crise ne saggrave pas. Depuis trop longtemps, La Thailande jouit d’une réputation touristique, cela va cesser bientôt et commence déjà.

    • Effectivement, les gens avaient déjà trouvé de nouvelles destinations pour l’instant beaucoup moins chères dans les pays voisins comme le Cambodge. De plus, le touriste européen va probablement rester en Europe et redécouvrir les beautés de son propre continent. Enfin celui qui allait en Taïlande ou dans d’autres pays exotiques pour se vautrer sur une plage va probablement se rendre compte que nous avons de très belles plages en Europe aussi, et surtout, des plages qui ne sont pas les égouts des hotels montés à la va-vite.
      On ne tond pas un mouton plusieurs fois…

  • Je pense que les touristes reviendront en Thaïlande en 2021. Rien à voir avec les pays délaissés suite au terrorisme (Egypte, Maroc…).
    D’autre part la Thaïlande a très bien fait face au covid 19 car à mon avis, la chaleur affaiblit le virus, les Thaï se déplacent moins loin que dans les pays riches, ils se saluent sans se serrer la main et ne se font pas la bise. Dans de nombreuses régions, il y a de la poussière et le port du masque ne surprend personne.
    Résultat pour une population proche de la France, un nombre de contaminés et de DC beaucoup moindre qu’en France.

  • Pas normal de prendre l,argent des gens en difficulté,les pays autour sont pas aussi requin.Ils oublient qu,ils ont laissé rentrer des millions de chinois pendant le nouvel an pour prendre leurs dollars alors que l,épidémie était fortement déclarée chez eux.
    J,espère qu,ils auront une forte baisse de touristes pendant plusieurs années.

  • Ce qui s appelle “scier la branche sur laquelle on est assis”!!!
    Cela dit, même si la Thaïlande ne marque pas des points en comparaison de voisins comme le Cambodge ou l Indonésie qui, eux, font preuve de plus de réactivité face à la situation, il n empêche que l excès de réaction des autorités thaïlandaises pourrait aussi amener les français à s interroger d une manière plus générale sur leur comportement en Thaïlande. Nous sommes dans un pays qui mérite le respect et dans une Asie à laquelle nous n avons pas de leçons à donner dans la gestion du Covid 19! Un peu d humilité ne nous ferait pas de mal!

  • Ils disent que l aéroport international restera
    ouvert jusqu au 10 Avril pour permettre aux voyageurs de rentrer chez eux. Les voyageurs s organisent et finalement ils ferment l aéroport le 4 le 5 le 8 et le 9 Avril.
    Comment on appelle ça?? De la reactivité???
    Moi jdis que c est du grand n importe quoi… pfff

  • Oui à la fin si les thaïs persistent comme cela ils se débrouillerons avec le touriste chinois qui n’est pas un touriste qui laisse de l’argent juste le minimum ou les indiens ….les européens un
    Jour s’en irons petit à petit on verra bien ce qu’il adviendra de la Thaïlande ,ils devraient avoir honte d’avoir un si beau pays et qui deviens très sale si j’étais eux j’investirais en masse pour une tolérance zéro comme à Singapour ,leur pays est magnifique et en général les thaïs sont très sympas mais attention à ne pas prendre les européens pour des pigeons car Asie a d’autres pays très accueillants .

  • C’est du Racket pur et dur en ce qui concerne les visas. Le ministre thaï devrait venir faire un tour à samui et il se rendrait compte que ce sont les thaï qui salissent leurs pays, par le laxisme , la fainéantise etc… cela fait 9 ans que je viens en Thaïlande et cela ne change pas beaucoup. Pas de plan de stérilisation pour les chiens et chats, cela va se payer un jour.

  • J’ai lu les commentaires ci-dessus, 1) Je crois que nous n’avons pas de leçons à donner à la Thaïlande, nous le (gouvernement Français) qui avions tout prévu ! qui sommes les meilleurs ! pas de masques, pas de lits, pas de respirateurs, pas de matériel médical, pas de medicaments, et toutes les conneries qu’il nous raconte chaque jour bref j’en passe et des meilleures. Il est vrai que la Thaïlande a besoin également de mettre de l’ordre dans ce beau pays qui est loin du 21eme siecle. pour parler de Koh Samui que j’adore et je vais y revenir, a traiter rapidement : 1) traitement des déchets, poubelles ménagère, tri systematique, (verre, platique, fer, alu, etc.) interdire les dépôts sauvages des poubelles, etc.. 2) sécurité, faire respecter le code de la route pour TOUS et pas seulement aux étrangers, port du casque OBLIGATOIRE pour TOUS, faire respecter les limitations de vitesse pour TOUS, ect. Animaux : 1) réduire les populations des chiens et des chats qui envahissent Koh Samui, la Thaïlande doit prendre des mesure radicales (Insémination) pour enrayer la population des animaux dit domestiques qui vivent en partie à l’état sauvage (danger) ! Visas, Covid 19, il est vrai que le gouvernement Thaïlandais ne favorise pas le tourisme européen à venir sur leur territoire (tiens des leçons à prendre pour nos gouvernants européens) cela devient de plus en plus compliqué et cela change fréquemment pour obtenir un visa 60, 90 jours avec des lourdeurs administratives, il a été constaté que pour avoir des prolongations de visas pour des personnes bloqués dans les centre d’immigration, ce fut une vraie galère, uniquement que 15 jours, condamnation de 500 baht / jours, incompréhension ou ignorance du Samui Immigration Office de Maenam !
    Pour conclure : Nous les Falands, nous nous devons de bien nous comporter, de respecter les Thaïlandais et leurs coutumes, les règles de savoir vivre et de sécurité, nous sommes en vacances dans ce beau pays soyons humbles, les Thaïlandais ne sont pas nos esclaves mais des gens sympathiques et généreux. Jacky et Cathy