Catégories
hôtels Phuket Tourisme

95% des hôtels sont désertés en Thaïlande

Le secteur de l’hôtellerie encaisse de plein fouet la crise du Covid-19 avec 95% des hôtels sur le point de fermer au mois d’avril.

Plus de 30 000 hôtels devraient perdre tous leurs clients et ne déclarer aucun revenu au mois d’avril, alors que les restrictions de circulations touchent maintenant plusieurs provinces dont celle de Phuket.

Selon la Thai Hotels Association (THA), sur les 32 564 hôtels enregistrés en Thaïlande, 95% ou 30 936 ont prévu un chiffre d’affaire nul pour le mois d’avril, et suspendront temporairement leurs activités.

1,63 million de travailleurs de l’hôtellerie risquent ainsi de se retrouver sans ressources, et sans le soutien de la Caisse de sécurité sociale, en particulier les 978 252 employés rémunérés au salaire minimum.

87% des hôtels de Phuket ont déclaré avoir l’intention de fermer temporairement en avril en raison du verrouillage d’un mois décrété par le gouverneur de Phuket, a déclaré Kongsak Khoopongsakorn, président de la section sud de la Thai Hotels Association.

Selon M.Bhummikitti Ruktaengam, président de la Phuket Tourist Association, Phuket compte environ 400 hôtels enregistrés qui hébergent encore environ 3 000 touristes étrangers à Phuket.

Mais ceux-ci devraient être partis avant que l’aéroport ne soit fermé à partir du 10 avril.

Source : Bangkok Post

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Nous avons vécu 7 ans dans ce magnifique pays et y retournons chaque année depuis 2007.
    Mais, …nous venons de rentrer le 2 avril et il est vrai que c’est grave pour le secteur touristique du pays.
    Mais, en rentrant du sud, nous avons voulu dormir mon épouse et moi dans un hôtel a mi-parcours de Pra Chuap Khiri Khan et Bangkok. 3 hôtels nous on refuser alors qu’ils n’étaient pas complets. Finalement nous avons pu en trouver un qui nous a accepté en expliquant que nous étions déjà en Thaïlande depuis un mois. Le fait de me débrouiller en thaï a certainement aidé. Je me trompe peut-être et je le souhaite, mais les commentaires des autorités sur les touristes « sales qui ne se douchent pas » ou qui « refusent de porter des masques » a encouragé un certains racisme et une crainte d’être contaminé par ces étrangers.
    J’espère que cette situation ne va pas engendrer la chute du tourisme pour l’avenir.