Catégories
Tourisme

La France rejoint les pays à « hauts risques » avec quarantaine obligatoire

La France rejoint les pays hauts risques pour la Thaïlande avec certificat médical et auto-isolement strict et obligatoire au domicile, à l’hôtel, ou dans une zone spécifique

La mesure était attendue compte tenue de l’augmentation rapide des cas de Covid-19 en France et elle se traduit par d’avantage de restrictions pour les voyageurs en provenance de France.

Comme nous l’avions annoncé hier la nécessité de présenter un certificat médical et une assurance maladie à l’embarquement est confirmée.

L’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande (CAAT) a désigné aujourd’hui dix autres pays comme «à haut risque» pour le COVID-19, et les citoyens de ces pays voyageant en Thaïlande sont désormais tenus de produire une preuve d’assurance maladie et un certificat médical pour entrer en Thaïlande.

Ils peuvent également être soumis à une quarantaine de 14 jours à des endroits désignés par le gouvernement thaïlandais.

Les dix pays sont l’Espagne, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Suisse, le Japon, la Norvège, la Suède, le Danemark et les États-Unis.

Pour tous les passagers en provenance de France il est prévu, même en l’absence de symptômes, un auto-isolement strict et obligatoire au domicile, à l’hôtel, ou dans une zone spécifique 

Selon la dernière mise à jour (18 mars) de France diplomatie :

Les passagers en provenance de France, Chine, Hong-Kong, Macao, Corée du Sud, Italie, Iran, Espagne, États-Unis, Suisse, Norvège, Japon, Danemark, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni ou Allemagne, même du fait d’une simple escale, seront placés en isolement pendant 14 jours.

A l’embarquement, il est obligatoire de présenter un certificat médical établi dans les trois jours précédents son arrivée, par lequel un médecin atteste que l’on ne présente pas de symptômes associés au coronavirus et justifier d’une couverture par une assurance santé pour la durée du séjour.

A l’arrivée sur le territoire thaïlandais

• en cas d’absence de fièvre ou de symptôme, un auto-isolement strict et obligatoire au domicile, à l’hôtel, ou dans une zone spécifique est imposé ;

• en cas de fièvre ou de symptôme suivant : toux, congestion nasale, maux de gorge, difficultés respiratoires, le passager sera conduit dans un hôpital pour un dépistage du coronavirus.

si le test est positif, un placement en isolement dans un hôpital est prévu pendant 14 jours ;

si le test est négatif, un auto-isolement strict et obligatoire au domicile, à l’hôtel ou dans une zone spécifique est prévu pendant 14 jours.

Pour les isolements à domicile, à l’hôtel ou dans une zone spécifique

un rapport quotidien sur son état de santé doit être établi via une application dédiée sur téléphone mobile (application à télécharger gratuitement AOT Airport) ;

en cas de violation de l’interdiction de quitter son lieu d’isolement ou d’absence de rapport quotidien sur son état de santé, une amende allant jusqu’à 100.000 bahts (2900 euros) et une peine de prison d’une durée maximale d’un an sont imposées.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

7 réponses sur « La France rejoint les pays à « hauts risques » avec quarantaine obligatoire »

Les frontières de l’Europe sont fermées. Ces risque d’être compliqué pour aller en Thaïlande de France, non ?

Les français e’ provenance de France seulement ? Je suis en Asie depuis cinq mois et rentre à Bangkok dans quatre semaines…

Je confirme, la rédaction de “Redaction Bangkok Date de l’article 19/03/2020” est contradictoire et manque de précision.
Seuls les français venant de France sont concernés par cet article.

Merci d’être plus CLAIR.

Cordialement

Je vous remercie de, votre réponse pas très diplomatique, ni respectueuse.

Relisez votre article, le titre est catégorique et ensuite vous écrivez ou vos sources écrivent que c’est fonction de la provenance.

J’ai qualifié la rédaction comme imprécise ou contradictoire. En aucun cas je n’ai fait d’attaque personnelle ni d’irrespect de votre personne que je ne conais pas par ailleurs.

Désolé mais vous écrivez « Seuls les français venant de France sont concernés par cet article. » C’est faux. Tous les voyageurs provenant de France sont concernés, Français ou non. Les Français en tant que nationalité ne sont pas visés s’ils arrivent d’un autre pays qui n’est pas considéré comme à risque. C’est pourquoi notre titre reflète exactement la réalité : la France est un pays à risque mais par les Français en tant que nationalité.
Lisez simplement l’article que nous avons publié le 13 mars qui explique les différences entre les restrictions basées sur la provenance et celles basées sur la nationalité car visiblement vous n’arrivez pas à comprendre que ce sont deux choses différentes. https://www.thailande-fr.com/tourisme/102569-le-point-sur-les-restrictions-de-voyage-en-thailande

Laisser un commentaire