Catégories
Tourisme Visas

Le point sur les restrictions de voyage en Thaïlande

Pour lutter contre les risques de propagation du Covid-19, la Thaïlande a mis en place des restrictions en fonction des pays de provenance et de la nationalité des passagers

Après une semaine pour le moins agitée et émaillée d’informations contradictoires de la part des autorités thaïlandaises, la situation semble s’être stabilisée, au mois temporairement.

Pour lutter contre les risques de propagation du Covid-19, la Thaïlande a donc mis en place deux types de restrictions :

  1. Des restrictions géographiques qui dépendent du pays de provenance du voyageur.
  2. Des restrictions de délivrance de visa qui dépendent de la nationalité du voyageur.

Les deux types de restrictions peuvent bien entendu se cumuler.

1. Les restrictions géographiques

A noter que tous les passagers sont maintenant tenus de se conformer à un contrôle sanitaire à l’arrivée (prise de température) et de remplir un formulaire T8 par le biais d’une application mobile (https://aot-app.kdlab.ai/) fournie par AOT (Airport of Thailand).

Important ! Tous les voyageurs en provenance de Chine, Hong Kong, Macao, Corée du Sud, Italie, Iran, France, Allemagne, Espagne, Singapour, Japon, Taïwan ou ayant été en contact avec un cas suspect, qui ont une température corporelle de plus de 37.5°C et au moins un symptôme suivant : toux, congestion nasale, maux de gorge, difficultés respiratoires, seront conduits dans un hôpital pour un dépistage de coronavirus. (Source: France Diplomatie).

Cette application permet de renseigner les données personnelles du voyageur entrant (identité, tel. , pays de provenance, vol, résidence etc…). Elle permet aussi d’envoyer et de recevoir des messages, dans le cas d’une surveillance médicale à distance, et de geo localiser la personne.

Deux listes de pays à risques

Ensuite la Thaïlande a établi deux listes de pays à risques : une première qui regroupe les pays à risques élevés (Disease Infected Zones), et une autre à risques modérés (Country with ongoing local Transmission), dont fait partie la France avec d’autres pays de l’UE comme l’Allemagne et l’Espagne.

Source : https://ddc.moph.go.th/viralpneumonia/eng/index.php

Les autorités thaïlandaises exigent que ces voyageurs [en provenance de la liste à risque modéré dont fait partie la France] fassent quotidiennement rapport de l’évolution de leur état de santé, de leurs mouvements et contacts via une application dédiée sur téléphone mobile (application à télécharger gratuitement AOT Airport).

Source: France Diplomatie

Les passagers en provenance des pays de la première liste (Chine, Corée du Sud, Italie, Iran, Hong Kong, Macau) sont soumis à un régime plus strict : une quarantaine à domicile obligatoire avec interdiction de quitter leur lieu de résidence.

Les passagers en provenance des pays de la deuxième liste ( Taiwan Singapour, Allemagne, France, Japon et Espagne) sont placés “sous observation”. Il leur est demandé de signaler tout changement d’adresse et de surveiller leur santé (température symptômes etc..) pendant une période de 14 jours.

Les autorités thaïlandaises demandent toutefois aux voyageurs asymptomatiques en provenance de France, du Japon, de Singapour, de Taiwan, de l’Allemagne et de l’Espagne de surveiller par eux-mêmes leur état de santé (prise de température régulière) et de porter un masque chirurgical en cas de visite d’endroits publics ou fortement fréquentés, pendant une durée de quatorze jours.

Source: France Diplomatie

2. Les restrictions de visa en fonction de la nationalité

Important ! Les Français ne sont pas concernés par ces restrictions et continuent pour le moment de bénéficier de l’entrée gratuite (exemption de visa) pour une durée de 30 jours.

Au total 21 pays sont concernés par ces nouvelles restrictions qui entrent en vigueur à partir du 13 mars : 18 pays dans le cadre du “visa à l’arrivée” et trois dans le cadre de l’exemption de visa de 30 jours.

Les restrictions de visa à l’arrivée

Les 18 pays sont la Bulgarie, le Bhoutan, la Chine, Chypre, l’Éthiopie, les Fidji, la Géorgie, l’Inde, le Kazakhstan, Malte, le Mexique, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Roumanie, l’Arabie saoudite, Taïwan, l’Ouzbékistan et le Vanuatu.

Les ressortissants de ces pays ne pourront plus faire de demande de visas à l’arrivée (visa on arrival) en Thaïlande.

Ils peuvent toujours se rendre en Thaïlande, mais ils doivent faire une demande préalable de visa de tourisme dans leur pays de départ.

Les restrictions d’exemption de visa de 30 jours

Trois pays qui bénéficiaient de cette exemption de visa sont désormais exclus : l’Italie, Hong Kong et la Corée du Sud.

Ils peuvent toujours se rendre en Thaïlande, mais ils doivent faire une demande préalable de visa de tourisme dans leur pays de résidence.

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

  • Merci de dater tous les articles.
    Peut-être les présenter aussi des plus récents aux plus anciens.
    Des articles plus anciens peuvent être obsolètes

  • Bonjour Olivier.
    Est il prévu des restrictions spéciales prévues dans les jours à venir ? Visiblement bars et discothèques uniquement.
    . Pour savoir si nous restons en Thaïlande ou eaayons de repartir.
    Merci et bonne continuation 😊

    • Une annonce est prévue à ce sujet aujourd’hui à 15h. La fermeture des bars et lieux de divertissement est très probable