Catégories
Culture Histoire

Le 13 mars : journée nationale de l’éléphant

La Journée Nationale de l’Éléphant célèbre chaque année un animal qui occupe une place importante dans la culture thaïlandaise.

Créée en 1998, la Journée Nationale Thaïlandaise de l’Éléphant célèbre chaque 13 mars cet animal central dans la culture siamoise pourtant aujourd’hui fortement menacé de disparition. 

Moyen de transport, de travail et de faire la guerre dans l’Antiquité, l’éléphant a toujours eu sa place d’espèce privilégiée, voire sacralisée, au sein de la culture siamoise.

Source : The Nation Thailand – Célébration de La Journée Nationale Thaïlandaise de l’Éléphant à Ayutthaya, ancienne capitale du Royaume du Siam

Mais aujourd’hui certaines pratiques traditionnelles autrefois parfaitement intégrées à la société sont aujourd’hui remises en question vis à vis du mauvais traitement qu’elles infligeraient aux éléphants.

C’est le cas notamment du festival de Surin, grand rassemblement d’éléphants organisé chaque année dans la région de l’Isaan qui propose des reconstitutions de bataille … à dos d’éléphants.

Un symbole du pouvoir

Déclaré emblème national depuis le 26 mai 1963 par le Département Royal des Forêts, l’animal porte les marques du pouvoir. 

Une popularité qui n’a pas échappé aux grandes entreprises touristiques qui ont fait de l’animal le centre de certains de ses produits dérivés : pantalons, tasses, sac à main et la liste est encore longue… 

La Journée nationale thaïlandaise de l’éléphant ou “Wan Chang Thai” en thaï (Chang signifiant éléphant) est une fête propre à la Thaïlande, puisque le date ne coïncide pas avec le World Elephant Day, fêté le 12 Août partout dans le monde. 

L'éléphant blanc, un symbole royal qui figurait sur l'ancien drapeau du Siam
L’éléphant blanc, un symbole royal qui figurait sur l’ancien drapeau du Siam

Les objectifs du “National Thai Elephant Day” 

  • Mettre en valeur l’importance des éléphants en Thaïlande
  • Rappeler leur importance au sein de la culture siamoise 
  • Sensibiliser la population sur la protection et la conservation nécessaire des éléphants et de leur habitat. 

La mère de bouddha rêva qu’en éléphant blanc entrait dans son ventre

La symbolique autour de l’éléphant prend sa source dans l’histoire du Bouddhisme. Selon la religion, la mère du bouddha aurait rêvé qu’une nuit, un éléphant blanc pénétrait son ventre. 

Malheureusement, toujours attachés à l’idée que l’ivoire procure le pouvoir, certains riches thaïlandais continuent d’entretenir le commerce de l’ivoire en se procurant des objets façonnés dans les défenses de l’animal. 

En l’espace d’un siècle la quantité d’éléphants est passée de 100 000 à 5 700

Depuis quelques années, les éléphants sont pourtant menacés par la bétonisation du territoire, le tourisme et le braconnage.

Si bien qu’en un siècle, la quantité d’éléphants est passée de plus de 100 000 individus à 3000 encore à l’état sauvage et 2700 domestiqués. 

Wan Chang Thai est depuis peu l’occasion pour les différentes ONG de protection de la cause animale de faire passer des messages de prévention.

En témoignent les actions des ONG tel que WWF Thailand, le Elephant National Park ou encore World Animal Protection qui œuvrent quotidiennement pour améliorer les conditions de traitements des éléphants tout en conservant l’aspect traditionnel qui demeure chez l’animal. 

2 réponses sur « Le 13 mars : journée nationale de l’éléphant »

On vient de tuer la dernière girafe blanche en Afrique et on massacre encore les éléphants en Thaïlande il y a vraiment des bandes de connard qui mériterait de se prendre une balle dum-dum ça calmerait un petit peu les autres !

Je partage cette idée…Il ne reste plus qu’un mâle girafe blanc…Le pays d’un million d’éléphants dont était nommé le Laos, pour y être allé plusieurs fois à leur rencontre, vivant en Thaïlande tout près de le frontière Laotienne,je confirme leur disparition, aussi bien en sauvage que domestiqué…tout comme en Thaïlande…

Laisser un commentaire