Catégories
Politique

Un rappeur contestataire arrêté en Thaïlande

Le rappeur thaïlandais Dechathorn Bamrungmuang a été arrêté à Bangkok en même temps que l’avocat activiste Arnon Nampa

Dechathorn Bamrungmuang a été arrêté hier à Bangkok en même temps que quatre autres opposants accusés de sédition.

Le rappeur thaïlandais – dont la musique anti-gouvernementale  est devenue virale – a été arrêté à Bangkok quelques heures après que la police a de nouveau arrêté l’avocat activiste Arnon Nampa pour son rôle dans une manifestation appelant à la réforme de la monarchie thaïlandaise.

Dechathorn Bamrungmuang a été amené jeudi à un poste de police à l’extérieur de la capitale Bangkok “pour documentation”, et devrait être transféré au poste central de Samran Rat, selon une organisation d’avocats thaïlandais défenseurs des droits de l’homme (TLHR).

Dechathorn, également connu de ses fans sous le nom de Hockey, est le fondateur du groupe Rap Against Dictatorship, qui a participé à plusieurs manifestations anti-gouvernementales ces dernières semaines.

Sorti en octobre 2018 un vidéo clip du groupe “Rap Against Dictatorship” (RAD) intitulé ” Prathet Goo Mee -ประเทศกูมี ” (Ce qu’est mon pays)  est rapidement arrivé en tête de la liste de téléchargement de la Thaïlande sur iTunes après que la police et le gouvernement ont menacé de poursuites judiciaires les membres du groupe.

Aujourd’hui il compte 87 millions de vues sur YouTube et 1,3 million d’avis positifs et 42 000 avis négatifs.

La vidéo met en scène plusieurs rappeurs dont les paroles se réfèrent à des questions sociales et politiques, en particulier celles entourant les coups d’Etat militaires en Thaïlande.

Les images de la vidéo montrent également une scène inspirée du massacre du 6 octobre 1976, lorsque la police et l’armée et des paramilitaires d’extrême droite ont attaqué des manifestants étudiants sur le campus de l’Université Thammasat et sur la place Sanam Luang, à Bangkok, faisant des dizaines de morts.

Lire aussi Un groupe de rap contre la dictature risque cinq ans de prison en Thaïlande – Actu – Thailande Info
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Des manifestations anti-gouvernementales

Dimanche dernier au moins 10 000 manifestants se sont rassemblés autour du Monument de la démocratie à Bangkok au cours de la plus importante manifestation contre le gouvernement depuis le coup d’Etat de 2014.

Le rassemblement dirigé par des organisations étudiantes, dont le groupe Jeunesse libre (Free Youth) vise à faire pression sur le gouvernement pour qu’il dissolve le Parlement, rédige une nouvelle Constitution et mette fin aux menaces contre les opposants.

Les manifestants contestent la monarchie et demandent des changements qui limiteraient le rôle constitutionnel du roi dans un pays qui a connu 13 coups d’État réussis depuis la fin de la monarchie absolue en 1932.

Insulter la monarchie est punissable d’une peine de 15 ans de prison en Thaïlande, mais le général Prayuth a déclaré que le roi avait demandé qu’il n’y ait pas de poursuites en vertu des lois de lèse-majesté pour le moment. 

Lire aussi Des milliers de manifestants défilent à Bangkok contre le gouvernement – Politique – Thailande Info
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • quand un gouvernement en arrive a faire areter les les musiciens c’est qu il en est au debut de sa propres fin a bas les tyrans !!! y compris le tyran francais !!