Catégories
Entreprises

ICBC consolide son implantation en Thaïlande

C’est un événement marquant dans un pays où l’implantation des étrangers est une question très sensible : pour la première fois une banque thaïlandaise passe sous contrôle d’une entité étrangère, alors qu’en principe la loi plafonne à 49% la participation du capital étranger dans les entreprises thaïlandaises.

Industrial and Commercial Bank of China Limited ( «ICBC») et la Bangkok Bank Public Company Limited ( «BBL») ont annoncé conjointement que les deux banques ont conclu un accord sur la vente et l’achat d’actions dans ACL Bank Public Company Limited ( «ACL» ), une banque dont le principal actionnaire est la Bangkok Bank.

Une première en Thaïlande : la banque chinoise ICBC a été autorisée à racheter la banque thaïlandaise ACL

Cette opération très inhabituelle en Thailande, a nécessité une autorisation exceptionnelle du gouvernement. Le président de l’ICBC Jiang Jianqing avait fait la proposition lors d’une réunion à Pékin pendant le premier voyage officiel du Premier Ministre thaïlandais en Chine en juin dernier, destiné a renforcer les liens économiques entre les deux pays.

L’acquisition de la participation dans la banque thaïlandaise, la première acquisition transfrontalière par un établissement financier chinois en Thaïlande, est la deuxième incursion de l’ICBC dans les marchés en forte croissance de la banque en Asie du Sud-Est après l’acquisition d’une banque indonésienne.

ICBC paiera à la Bangkok Bank PCL, la plus grande banque de la Thaïlande par les actifs, 3,55 milliards de baht pour totalité de sa participation de 19,26% dans l’ACL.

Dans le même temps, l’ICBC a déclaré qu’elle fera une offre publique d’achat à tous les actionnaires d’ACL. Selon l’accord entre ICBC et BBL, la BBL vendra sa participation de 19,26% dans l’ensemble ACL à ICBC au prix de 11,5 bahts par action. Pendant ce temps, l’ICBC fera une offre publique d’achat conditionnelle à tous les actionnaires d’ACL pour toutes les actions en circulation ACL au même prix.

Depuis 2007, ICBC menait des négociations avec la Bangkok Bank,  pour acheter les actions que celle-ci détenait dans la banque ACL.  Mais la vente des actions, qui aurait du avoir lieu à la fin de 2007, a été ajournée  dans l’attente de la promulgation de la nouvelle Loi commerciale de Thaïlande, laquelle a augmenté la part que les entreprises aux capitaux étrangers pourrait détenir dans des banques de Thaïlande, jusqu’à 49%, contre 25% auparavant.

«ICBC a toujours attaché une grande importance au marché thaïlandais. Cette opération sera d’une grande importance pour ICBC dans l’expansion de ses affaires et de son réseau dans la région du Mékong et de l’Asie du Sud-Est. ICBC s’efforcera de contribuer au développement de l’économie de la Thaïlande du commerce bilatéral entre la Chine et la Thaïlande « 

a déclaré  Jiang Jianqing, président de l’ICBC.

ACL est une petite banque basée à Bangkok, qui a réalisé un profit net de 22,3 millions de dollars au premier trimestre de 2009.

ICBC est la plus importante des “Big Four” des banques chinoises par le volume de ses actifs et de son exploitation. Elle est aussi la plus grande banque du monde par la capitalisation boursière avec 252,85 milliards de dollars (Bt8.6 billion).

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire