Catégories
Entreprises

Les pertes de Thai Airways en chute libre

Ajoutées aux pertes de 28 milliards de bahts déjà accumulées pour le premier semestre de cette année, les pertes de Thai Airways sont désormais proches de 50 milliards de bahts.

Le transporteur national Thai Airways International (THAI) a enregistré une perte nette de 21,53 milliards de bahts au troisième trimestre 2020 se terminant en septembre, contre 4,68 milliards de bahts à la même période l’an dernier.

Ajoutées aux pertes de 28 milliards de bahts déjà accumulées pour le premier semestre de cette année, les pertes cumulées de Thai Airways pour 2020 sont désormais proches de 50 milliards de bahts.

Un record absolu pour cette compagnie aérienne pourtant habituée à enchaîner les contre performances financières.

Avec déjà près de 50 milliards de bahts de pertes cumulées en 2020 (2563), Thai Airways s’apprête à franchir un nouveau record pour sa 4eme année consécutive dans le rouge.

La négociation des actions THAI a été suspendue aujourd’hui à la bourse de Bangkok après que les auditeurs aient refusé de commenter son bilan à la fin du mois dernier, a annoncé la Bourse de Thaïlande (SET). L’action THAI a clôturé mercredi à 3,20 bahts, en baisse de 2,44% par rapport à la veille.

La compagnie aérienne nationale de Thaïlande, qui affiche un passif total de 350 milliards de bahts (environ 9,5 milliards d’euros) fait face à l’un de ses plus grands défis de ses 60 ans d’existence.

La compagnie aérienne est en cours de réhabilitation financière approuvée par le tribunal des faillites, ayant perdu son statut d’entreprise d’État en raison d’une dette colossale entretenue pas plusieurs années consécutives de pertes financières.


Lire aussi A vendre 34 avions cause faillite – Entreprises – Thailande Infohttps://www.thailande-fr.com/entreprises/107722-a-vendre-34-avions-cause-faillite#ixzz6dZXwEeNm
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

  • Bonjour,
    Merci pour votre exellent article qui reflète bien la situation. Cependant votre titre porte à confusion : “Les pertes de Thaï Airways en chute libre”. Thaï Airways est en chute libre, mais ses pertes en forte augmentation.
    Comment pourrait-il en être autrement ? Dans une telle situation, il faut payer les salaires, les fournisseurs…mais pour autant la politique actuellement mise en place ne permet même pas de s’affranchir des dettes sur les billets vendus et voyages non honorés. Par exemple, j’ai un billet “Full flex”, les quelques vols actuellement en fonction s’effectuent avec un taux de remplissage loin d’être rentable. Pour autant, la compagnie ne prends pas en compte ces billets qu’elle doit honorée et préfère effectuer des vols non rentables au lieu de s’affranchir des quelques avoirs, qui certes ne solutionneront pas le problème mais empêcherait l’accumulation et donnerai une meilleure image de la compagnie.
    Stratégiquement, les dirigeants ont préféré se mettre dans le commerce de beignets plutôt que dans la relance du transport aérien.
    Aujourd’hui, les seules options proposées par la compagnie étant :
    Option 1 : THAI Travel Voucher d’une valeur identique, valable jusqu’au 31 décembre 2022. Mais quid de la compagnie en 2022 ?
    Option 2 : Remboursement, mais THAI est engagée dans une procédure de redressement sous protection de la loi thaïlandaise sur les faillites, donc THAI est dans l’obligation de suspendre temporairement les remboursements.
    Donc, protection de la loi Thaïlandaise qui comme d’hab compte sur les devises des farengs pour faire fonctionner le pays.
    C’est le même sport national avec la reprise des fonds de commerces. Les banques laissent les Thaïlandais s’endetter dans des business mal évalués et ensuite c’est la course aux pigeons pour refourguer les contrats.