Catégories
Commerce Économie

Asie-Pacifique : chute des échanges pour la première fois depuis 2009

Les échanges dans la région Asie-Pacifique se sont contractés en 2019, pour la première fois depuis la crise économique mondiale de 2009.

Pour la première fois depuis la crise économique mondiale de 2009, la valeur et le volume des échanges dans la région Asie-Pacifique sont en baisse.

Le volume total des exportations a diminué de 2,5%, tandis que le volume des importations a diminué de 3,5%.

Une chute qui a entraîné une décroissance des exportations de la Thaïlande en 2019.

La Thaïlande a enregistré au mois de novembre un quatrième mois consécutif de baisse pour ses exportations avec une baisse de 7,4%, portant la baisse des exportation à 2,7% sur les onze premiers mois de l’année.

Les économies exportatrices de pétrole telles que la République islamique d’Iran et l’Indonésie ainsi que le Japon, Singapour et Hong-Kong et la Chine ont enregistré certaines des baisses les plus importantes du volume des exportations.

Intensification des tensions commerciales

Le commerce des marchandises dans la région a également été confronté à de forts vents contraires en 2018-2019 en raison du ralentissement de la croissance économique mondiale et l’intensification des tensions commerciales.

Les tensions commerciales ont eu un effet négatif sur le commerce, en particulier dans le cas d’économies étroitement intégrées à la Chine.

«Pour la région Asie-Pacifique, le défi consiste à accroître le commerce et à approfondir l’intégration économique pour soutenir le développement durable. Pour 2020, l’accord conclu entre la Chine et les États-Unis est bienvenu et devrait réduire l’incertitude politique »

Armida Salsiah Alisjahbana, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Secrétaire exécutive de la CESAP.

L’ESCAP avait estimé auparavant que les conséquences négatives de la guerre commerciale sur le produit intérieur brut (PIB) pourraient atteindre jusqu’à 400 milliards de dollars dans le monde et 117 milliards de dollars dans la région Asie-Pacifique.

Ces projections se matérialisent et pourraient augmenter à moins que les efforts actuels pour réduire les tensions commerciales soient couronnés de succès.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

1 réponse sur « Asie-Pacifique : chute des échanges pour la première fois depuis 2009 »

Bel exposé, mais il manque une inconnue : le taux du baht qui devient tellement absurde que cette situation dégradée ne fera qu’empirer tant qu’un économiste borgne fera comprendre aux décideurs aveugles l’urgence de la situation… Cela reste valable pour le tourisme également… Pas la peine de s’appeller Nostradamus pour savoir dans quel mur on fonce…

Laisser un commentaire